Archive blog de
Dom Mabb

28 décembre - 31 décembre 2018
 
Dom Mabb
28 décembre 2018

Ces économistes qui valident le sentiment d'iniquité des « gilets jaunes »

 
Dom Mabb
28 décembre 2018

Jean Ferreira : « Continuez si vous pouvez

Moi je fais une pause à la page 50, je vais me nettoyer un peu le cerveau.

http://branco.blog.lemonde.fr/files/2018/12/Macron-et-son-Crepuscule.pdf
https://la-bas.org/IMG/pdf/crepuscule.pdf

Ce texte vous pousserait à rétablir l'usage des piques et de la guillotine tellement ce qu'il contient est révoltant.
Comment en est on arrivé la ? comment le journalisme s'est il ainsi laissé domestiquer au point de, pire que renoncer à informer, il est devenu un instrument de propagande d'un président félon ? D'un félon qui sert sa caste oligarchique dont le cancer métastasé s'insinue dans tous les organes de pouvoir financier, médiatique, industriel, mafieux, politique?
Comment a t'on pu ne rien voir venir ?
La France est donc conseillée par un proxénète et une dealeuse de drogue sortis tous deux de prison. Voila donc l'éthique qui éclaire la route du peuple de France ?

Je reprend plus tard, pour l'instant? j'ai la gerbe?
Macron et ta clique, vous me faites vomir.

Et que les crétins/larbins ne viennent pas me faire chier avec leur "insulter le président c'est insulter la France" quand l'insulte à la France c'est le président lui même. »

 
Dom Mabb
28 décembre 2018

Sur BFM-TV, François Asselineau a appelé tous les Gilets jaunes à aller voir leurs députés et sénateurs avec le dossier récapitulatif des 13 violations de la Constitution par Macron pour exiger le lancement de la procédure de destitution expressément prévue pour cela par l'article 68.

image
 
Dom Mabb
28 décembre 2018

 

Sur BFM-TV, François Asselineau a appelé tous les Gilets jaunes à aller voir leurs députés et sénateurs avec le dossier récapitulatif des 13 violations de la Constitution par Macron pour exiger le lancement de la procédure de destitution expressément prévue pour cela par l'article 68.

 
Dom Mabb
28 décembre 2018

MACRON ET SON CREPUSCULE,
par Juan BRANCO, conseiller juridique de Julian ASSANGE

 
Dom Mabb
28 décembre 2018

Condamné à 18 mois de prison dont 12 ferme, le vidéaste Stéphane Trouille s'explique et fait appel

 
Dom Mabb
28 décembre 2018

GILETS JAUNES : LES VISAGES D'UNE COLÈRE

 
Dom Mabb
28 décembre 2018

« L'antimatière dans l'Univers », conférence par Richard Taillet (2014)

 
Dom Mabb
29 décembre 2018

Qu'est-ce qu'il disait déjà, KeryJames ? -

 
Dom Mabb
29 décembre 2018

DIRECT - Gilets Jaunes : L'Acte 7 démarre devant BFM TV contre le traitement médiatique du mouvement.

Les dernières infos avec Rémy Buisine sur place.

 
Dom Mabb
29 décembre 2018

Chercheur au CNRS, il est mis à pied pour son engagement avec les Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : le CNRS dément "formellement" la mise à pied d'un chercheur pour sa participation au mouvement
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-le-cnrs-dement-formellement-la-mise-a-pied-d-un-chercheur-pour-sa-participation-au-mouvement_3122037.html

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

Acte VII à Caen - Des milliers de Gilets Jaunes devant la préfecture

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

Le 7 ème samedi consécutive pour les gilets jaunes à Rouen

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

 

Violence policière !

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

ASSELINEAU - N'ayez pas peur (REMIX POLITIQUE)
Un remix politique, qui donne des frissons? merci !

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

Les dessous du pacte de Marrakech - Analyse de François Asselineau

Dom Mabb : Dans la première partie de votre analyse, vous remettez en cause l'universalité du code du travail s'appliquant sur le territoire français, en évoquant a demi-mot une préférence nationale lors de l'embauche (ligne du RN !), une discrimination des personnes sur le territoire selon leur nationalités, en prétextant qu'elle est déjà faite pour la fonction publique.
Ce qui pose problème dans votre intervention, c'est la non distinction entre la notion d'intérêt générale et celle de la sommes des intérêts particuliers. Et ce n'est pas qu'un avis personnel. La motion suivante a été portée par l'Union syndical Solidaires Calvados, il y a quelques années :

« L'intérêt général est en France une notion noble, éminente, distincte de la somme des intérêts particuliers. Il s'ensuit une distinction franche entre le public et le privé, que matérialise dans notre pays un service public important fondé sur des principes spécifiques égalité, continuité, laïcité et une fonction publique qui en est le cour, et qui est composée d'agents qui assument un rôle de cohésion sociale reconnu par l'ensemble des citoyens »

Et c'est pour cette raison que votre raisonnement, appliquant, les modes de recrutements de la fonction publique à ceux du privé, (ou soit inversement appliquant le code du travail à la fonction publique) sont tout simplement faux.

Nous avons en interne déjà rencontré cette difficulté idéologique et vu le danger que constitue la désignation d'un Bouc émissaire que l'on déshabillerait pour habiller Paul (ici en lui enlevant des droits). Extrait du dernier compte rendu de la réunion UPR Calvados :

"Une réflexion particulière a été faite sur l'expression "l'intérêt des français". En effet cette expression, comme toute formule politique, sera comprise différemment selon le lecteur. Et pour certain cela sera compris comme la promotion de la préférence nationale pour justifier des différences de traitement entre les usagers? qui est l'apanage du FN (maintenant appelé RN), préambule des politiques discriminantes xénophobes. Bien sûr, c'est le rôle des politiques publiques de défendre les intérêts nationaux, mais pas par n'importe quel moyen. L'instauration de traitement défavorable dans le code du travail selon la nationalité du travailleur est contraire à la loi, et c'est bien ainsi, de même pour les services publiques rendu aux populations, on ne discrimine pas selon la nationalité de l'usager, réel ou supposée, en dehors du cadre précis des dispositions ne concernant que le citoyen français, comprenant entre autre, droit de vote aux élections nationales françaises, concours de recrutement dans la fonction publique française, candidatures à l'élection des Conseils Prudhomaux? Par contre, choisir, en tant que consommateur, de privilégier l'achat de produits fabriqués en France pour préserver l'emploi sur le territoire, n'est pas discriminatoire. Comme à l'inverse, le boycott pour des causes justes ne doit pas être considéré comme une action discriminatoire. C'est une action patriotique ou pour une bonne cause, que nous pouvons défendre s'il y a lieu."

Les français sont un peuple égalitariste, et ne serait admettre une telle inégalité. Ce sont les Empires qui avancent un principe de supériorité de leur citoyen et rendent esclave les sociétés qu'elle conquièrent. Voudriez-vous que l'on face comme le Qatar où une partie de la main-d'ouvre étrangère et traité comme quasi-esclave sans même pouvoir quitter le pays comme elle le souhaiterait (ce qui par ailleurs constitue une violation du droit international), Non !. Il est important de défendre une application du code du travail égale pour tous les travailleurs sur tout le territoire français, et cela ne peut en aucun cas être modulable selon la nationalité du travailleur. J'ajouterai que cela ne détermine nullement la politique en matière d'émigration-immigration.

Dominique Mabboux-Stromberg
Référent local UPR - Calvados 14

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

Gaz lacrymogènes, flashballs, échauffourées : les temps forts de l'acte 7 à Paris

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

Gilets jaunes: les images des violences à Rouen et dans d'autres villes lors de l'acte VII

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

Ce que les médias ne montreront pas : le tour de France de la mobilisation des Gilets jaunes

 
Dom Mabb
30 décembre 2018

Acte 7 : la « timidité » des Gilets jaunes a bon dos !

 
Dom Mabb
28 décembre 2018

Qu'aurais-je à craindre ?

Par Zénon - 22 novembre 2017

Dis-moi, qu'aurais-je à craindre, l'ami,
Des tenants d'un ordre en décrépitude, déjà au bord du tombeau ;
Car nous étions, sommes et serons unis
Comme au temps de la servitude à l'éclosion du renouveau.

Qu'aurais-je à craindre des colères ou des représailles
D'un ennemi déjà dispersé aux quatre vents de la plaine ;
Alors qu'en nos cours, nos âmes et en nos entrailles
Vibre l'aspiration à nous débarrasser de nos chaînes ?

Dis-moi encore le poids des ans à regarder passer les jours,
Et courber l'échine en disant que cela vaut mieux que la rue :
Je te montrerai la façon dont la peur et les beaux discours
T'auront dépossédé jusqu'à ton propre vécu.

J'ignore, mon ami, quelle issue trouvera notre lutte
Ou si le présent idéal verra demain le soleil ;
Mais toute tentative de se prémunir de la chute
Sera vaine, et plus douloureux alors l'éveil.

Je ne sais quand la lumière émergera de l'obscur
Ni l'heure à laquelle accouchera l'être Humain.
Mais ici et maintenant, une chose est sûre :
Aucun d'entre nous ne sera né pour rien.

Zénon

 
Dom Mabb
31 décembre 2018

Ce père cherche à récupérer un maximum d'infos concernant son fils, grièvement blessé lors de la manifestation de Nantes ce week-end ! du 29/12/2018 merci :
Voici les photos de mon fils avant et après merci de partager j'ai besoin de témoignages et de preuve comme quoi il a pris un flash-ball à l'arrière de la tête il leur tourner le dos pacifiquement une fois au sol il a pris deux coups pour tes au visage dont l'oeil droit bien gonflé traumatisme crânien suite au flash-ball merci de votre soutien

 
Dom Mabb
31 décembre 2018

Acte VII des gilets jaunes : échec de l'opération péage gratuit à Voreppe et une blessée grave

 
Dom Mabb
31 décembre 2018

 

Les Voeux de Macron

Par Amad @Amad_dessins(Twitter)

 
Dom Mabb
31 décembre 2018

« Des gilets jaunes en prison après une bousculade avec des policiers en civil »

Acte IV, 8 décembre, les gilets jaunes bloquent l'accès au centre commercial des Couleurs à Valence. Les sommations des CRS lancées, on entend qu'un manifestant se fait agresser non loin. Des gilets jaunes accourent et tentent de repousser deux hommes véhéments, pour certains avec coups de pied. L'attroupement dure quelques secondes avant de se disperser. Quatre personnes seront interpellées dans l'après-midi dans la ville, et feront 12 jours de détention provisoire.

« Alors ici, c'est bonheur ! »
https://lundi.am/Alors-ici-c-est-bonheur
 
28 décembre - 31 décembre 2018