Archive blog de
Dom Mabb

20 octobre - 29 octobre 2018
 
Dom Mabb
20 octobre 2018

Regis Chamagne, ancien colonel de l'Armée de l'air, apporte son éclairage sur la situation à Deir ez-Zor.

 
Dom Mabb
20 octobre 2018

Interdit d'interdire / Culture : numéro 5
Frédéric Taddeï reçoit Mathilda May, metteur en scène de la pièce «Le Banquet», Sylvie Depondt, auteur des «jardins parisiens d'Alphand», Anne-Cécile Robert pour «La stratégie de l'émotion» et Gilles Paris, auteur de «La lumière est à moi».

 
Dom Mabb
20 octobre 2018

Le Conseil d'État valide le fichier TES : Demain tous fichés ?

 
Dom Mabb
20 octobre 2018

Alexis Corbière dénonce la concentration des capitaux dans le secteur de la presse

 
Dom Mabb
20 octobre 2018

"Oui, on a un totalitarisme. C'est un Machiavel souriant, notre chef d'Etat." Michel Onfray

 
Dom Mabb
20 octobre 2018

Ah oui, je confirme, ils sont abrutis.


Jean-Luc Mélenchon qualifie «d'abrutis» des journalistes de France Info, Radio France porte plainte
https://francais.rt.com/france/54763-jean-luc-melenchon-qualifie-abrutis-journalistes-france-info-radio-france-porte-plainte

Marc Vincenot : https://www.youtube.com/watch?v=VomI3u9dzlk

Norbert Coatelen : la question , a t il tort ?

Marc Vincenot : Norbert Coatelen oui avec l'accent du sud ouest

Gabriela Manzoni : Abrutis. Bien vu, bien dit.

Xavier-Marie Bonnot : Qui êtes vous pour confirmer?

Jean-Michel Dodd : On ne generalise pas... Pas d'accord ! Il y a aussi des hommes politiques quivsont wes abrutis... Et la, franchement c'est Melenchon qui se comporte en ABRUTI...

Dom Mabb : Comme beaucoup de monde, j'écoute tous les matins la radios en déjeunant avant d'aller au travail. et les radios où l'on parle de politique, où il y a des débats, sont pas si nombreuses ; france-culture, france-musique, france-inter, france-info... et on constate que la politique éditoriale des médias mainstream et aussi celle de médias de l'Etat, sont alignées, sur des positions pro gouvernementales, pro système économique établie, favorable au détenteur de capitaux. favorable à l'ue et au libéralisme économique... C'est de la propagande, qui est instruite par les codir, par des commités des directions où le représentant des actionnaires intervient, où selon le cas un représentant de l'exécutif (Etat) intervient. Lors d'évènements contingents, cela peut atteindre des niveaux paroxysmiques tel que lors des périodes de guerre, ou d'échéance électorale importante, ou tel que suite aux perquisitions inquisitoriales des partis de l'opposition...
Je choisirais pour illustrer, un exemple particulièrement prenant, la propagande médiatique mise en oeuvre pour justifier la guerre contre l'Afghanistan en 2001. Cela m'a particulièrement révulsé. J'en ait écrit un pamphlet à l'époque, particulièrement rageur, extrêmement dur contre les médias et les journalistes que voici :

"Octobre 2001
Sur la nécessité d'une purge dans les médias d'information

Comme dans toute guerre, l'information diffusée au peuple est un enjeu majeur. Des sommes d'argent considérables, comparables à ceux dépensées pour l'effort de guerre, sont affectées à cette tâche, qui consiste à contrôler les médias d'information en y plaçant soit directement des agents, ou par intimidation, en faisant comprendre aux personnels en place où sont leurs intérêts grâce à des bakchichs substantiels et des promesses d'avancement. Il est à noter que, de par le libéralisme excessif de cette dernière décennie, la plus part des présentateurs ainsi que des directeurs de chaîne s'octroient des salaires exorbitant, ne correspondant en rien avec le travail fourni ou le risque encouru. Il n'est alors pas étonnant que ceux-ci soient poussés naturellement à défendre les intérêts capitalistes qui leur assure la pérennité de leur privilège. (Il en est de même dans les organes de presse à grand tirage). Mais, le processus propagandaire pour cette nouvelle guerre a dépassé largement les bornes admissibles.

Certes la perspective d'une chasse au sorcière est moralement fort peu ragoûtante, bien que d'une efficacité reconnue : le maccarthysme en est un exemple remarquable, 50 ans plus tard on ne peut que constater en Amérique les effets spectaculaires de cette période pourtant relativement courte. Je vais exposer les raisons pour lesquels cette purge est devenue impérieusement nécessaire.

La propagande tue. Il faut extraire ce qui est la cause du crime, ce qui est la cause de cette guerre abjecte. Ces penseurs qui ont promu l'argumentaire en faveur de la guerre, avec des arrières pensées sionistes, ces directeurs de journaux qui ont porté l'auto-censure jusqu'à son paroxysme, ces éditorialistes et présentateurs péteux et condescendants qui se croient porteur des valeurs universelles de l'humanité, ce sont eux qu'il faut désigner comme bouc émissaire. Leur engagement intellectuel constitue une tâche de sang indélébile..., de la même façon que ce texte pourrai être la cause d'un crime à leur en contre et me serai préjudiciable si tel était le cas.

Comment organiser cette purge?. Soit par la méthode forte, en constituant des juridictions spéciales et des sanctions similaires à celles utilisées lors du maccarthysme, ou par la manière faible en réduisant les salaires, et en constituant un service publique d'information, basé sur d'autres principes que commerciaux ou de subordination gouvernementale. Le choix dépendra de l'ampleur du désastre occasionné par la politique folle de représaille anti-talibanne, de l'ampleur des massacres famine et pendémie occasionnés par les bombardements, qui naturellement commandera l'ampleur des sanctions à appliquer. La démocratie dévoile ses limites. Elles sont causées par la présence du quatrième pouvoir que constitue la presse aujourdhuis. Son influence accrue par la mondialisation et la concentration des capitaux, rend caduc les shémas classiques de fonctionnement de notre constitution. Interdire le financement des partis politiques par les entreprises ne suffit plus, il faut étendre cette interdiction à la presse. Il faut museler la presse commerciale. Il n'y a pas d'information objective si celle-ci est vendue...."
Dom Mabb

Alors évidement maintenant que j'ai un peu de bagage politique, je n'écrirait pas la même chose. Je ferais le choix qu'a fait Asselineau de faire référence au Programme du Conseil National de la Résistance qui préconise de lutter contre l'influence indue du pouvoir de l'argent et du pouvoir de l'Etat dans les sociétés de presse et sur les journalistes, et aussi de défendre la Charte de déontologie de Munich qui a été faite par les journalistes eux-même.

Regardez l'état quand même de nos radios et de nos télé, lamentable... Comment un média RT France, financé par Poutine, enfin, financer par la Russie, mais d'un budget raisonnable, arrive à proposer une plateforme d'information pluraliste presque éblouissante qui révèle la fadeur extrême de nos chaînes embrigadés. Y a de quoi se poser des questions. Allez écouter les émission de Frédérique Taddéï "Interdit d'interdire" c'est d'une autre portée que le travail journalistique des médias mainstream relatant les factures de 200 euros pour mettre en lignes des informations de campagne de Mélenchon.... Regardez comment France-inter jaloux du fait que Taddéï aille sur RT. C'est un comportement caricatural, https://www.youtube.com/watch?v=VshRa76pse8&feature=youtu.be&t=397 , le symptôme que nos médias sont sous l'emprise du joug d'intérêt financier dévoyé et d'intérêt Étatique dévoyé (dévoyé de la même façon car pour être au affaire de l'Etat il faut financer sa campagne électorale semble-t-il). Mais ne perdez pas espoir. Tout cela va s'arrêter, lorsque nous serons vacciner de ces intoxications.

Marie-Helene Kerleroux : Melenchon n'a pas tort la-dessus? il se lache. Tant mieux pour tout le monde. Tant pis pour lui.

Léo Nardo : Mais quel abruti celui là !

Thierry De Broca : Lui en tête de gondole et ceux qui le suivent !

Orane Roure : Oui ..enfin surtout Mélenchon......

Remy Djrem : Moi j'aime bien les gens qui parlent comme moi ,abruti je le dis souvent,au mec qui pile devant moi en voiture sans raison,au flic qui m'arrette et qui fait réglement réglement(la je le dit mais tout bas) ,a l'employé administratif qui comprend rien à ce que je lui explique depuis un quart d'heure ,pas vous ?

Léo Nardo : Oui. Voire pire. Mais le problème avec les abrutis c'est que ce sont toujours les autres...

Remy Djrem : Heureusement !!!

Alexandre Clément : Ne dissertons pas sur les mots employés, la profession de journaliste est pourrie, même si dans le tas on va en trouver quelques uns d'honnêtes http://in-girum-imus.blogg.org/les-journalistes-et-leur-double-peine-a148965668

Claude Rochet : je suis d'accord! abrutis et c'est gentil!

 
Dom Mabb
20 octobre 2018

Asselineau n'est pas le seul à le dire : le couple franco-allemand n'existe pas.

 
Dom Mabb
21 octobre 2018

 
 
Dom Mabb
21 octobre 2018

 
 
Dom Mabb
21 octobre 2018

Budget italien présenté à Bruxelles : «La zone euro paralyse les gouvernements»

 
Dom Mabb
21 octobre 2018

Le lobbying est une opération assez coûteuse, et de plus illégale en France car apparentée au trafique d'influence. Une mesure d'économie consiste à placer directement le lobbyiste au poste de responsabilité. (C'est du second degrés bien sûr et je suis obligé de le préciser tellement nous nous trouvons dans un monde de dingues).

 
Dom Mabb
21 octobre 2018

Pierre Conesa : les explications saoudiennes sur Khashoggi n'ont «aucun degré de crédibilité»

 
Dom Mabb
21 octobre 2018

 
 
Dom Mabb
22 octobre 2018

Un peu de détente avec les Brit Floyd, groupe musical qui reprend Pink Floyd (merci à Guillaume pour cet extrait) https://www.facebook.com/guillaume.roussel.79/videos/2121566854529518/

 
Dom Mabb
22 octobre 2018

Pierre Conesa - "L' Arabie Saoudite, c'est Daesh qui a réussi !"

 
Dom Mabb
22 octobre 2018

L'Occident et la sphère militaro-industrielle n'a pas intérêt à ce que MBS soit évincé

 
Dom Mabb
23 octobre 2018

Vincent Giret, le directeur de france-info, assure que chaque candidat, chaque force politique a un temps d'antenne qui est comptabilisé sur france-info respectant les règles du CSA. L'UPR doit donc pouvoir être interviewé sur France-info...

 
Dom Mabb
23 octobre 2018

Rétrospective : [PHILO] Analyse des résultats des présidentielles 2017 - Michel Onfray

Serge Reggiani - Les Loups sont entrés dans Paris ( https://youtu.be/hVkWgksDZDI )

 
Dom Mabb
23 octobre 2018

Entretien du 23/10/2018 avec Thierry Vallat, avocat au barreau de Paris. Il commente sur le plateau de Samantha Ramsamy les propos de Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, au sujet de Sputnik et RT France, une stigmatisation discriminatoire unilatérale selon lui.

 
Dom Mabb
23 octobre 2018

François Asselineau, était l'invité de PLURIEL sur Radio Orient le vendredi 19 octobre 2018

Dom Mabb : La comparaison avec Pétain est hasardeuse... Toujours délicat d'évoquer cette période sombre. Pétain a supprimé la République, en la remplaçant par l'Etat français. L'histoire ne dit pas si la personne indélicate qui s'adressait à Mitterrand certain soir en lui offrant une bouteille d'eau de Vichy, et en lui disant "elle est bonne l'eau de vichy." évoquant ainsi insidieusement sa courte contribution en tant que ministre sous le régime de Vichy, si la bouteille portait la mention, comme à l'époque de l'occupation, "Etat français".

 
Dom Mabb
24 octobre 2018

Le président de l'UPR, François Asselineau, revient sur les dernières actualités au 22 octobre 2018.

00:48 L'Université d'automne de l'UPR
12:57 Bilan du voyage au Japon de François Asselineau
31:05 Le remaniement ministériel
37:35 Fraude fiscale de 55 Milliards d'euros
41:39 Les États-Unis sortent des accords nucléaires avec la Russie et de l'UPU
48:26 L'affaire Khashoggi
1:04:25 La Pologne préfère les États-Unis plutôt que la Russie pour le gaz

 
Dom Mabb
24 octobre 2018

La Grande Interview : Michel Onfray

 
Dom Mabb
24 octobre 2018

Communiqué de presse du 24 octobre 2018 sur le rejet du budget de l'Italie par la Commission européenne

 
Dom Mabb
29 octobre 2018

Rétrospective sur l'affaire Boulin, le procureur était un "barbouze" ! https://dai.ly/x6wfhhv

 
Dom Mabb
29 octobre 2018

Effondrement de la démocratie

 
Dom Mabb
21 octobre 2018

Interdit d'interdire : A qui profite la collecte de nos données personnelles ?
Frédéric Taddeï reçoit Thomas Fauré, fondateur de Whaller, Fabrice Epelboin, entrepreneur et enseignant à Sciences Po, Isabelle Landreau, avocate au barreau de Paris et Christophe Henner, vice-président de Wikimédia France.

 
20 octobre - 29 octobre 2018