Archive blog de
Dom Mabb

15 novembre - 13 décembre 2017
 
Dom Mabb
15 novembre 2017

=== NOTRE REVUE DE PRESSE DE LA SEMAINE ===
Sélection du 6 au 13 novembre 2017


Les salariés de Galderma à Sophia-Antipolis manifestent en faisant un Haka, alors que 400 postes sur 550 vont être supprimés. Ils vont être vraisemblablement relocalisés en Suisse pour des questions d'optimisation fiscale, et ce alors même que l'entreprise est bénéficiaire. Ceci ne serait pas possible si la France avait le contrôle de ses flux de capitaux, ce qui est rendu interdit par l'article 63 du TFUE. L'UPR est bien évidemment aux côtés des salariés qui font encore une fois les frais du dogme européiste aveugle, qui mène l'industrie française à sa perte.
 
Dom Mabb
15 novembre 2017

Ce que la télévision russe dit du livre de Thierry Meyssan

Les Crimes de l'État profond : du 11-Septembre à Donald Trump

 
Dom Mabb
15 novembre 2017

Relecture : Macron est allé dans les Caraïbes dans le sillage de l'ouragan Irma. Comment les médias ont traité l'info, et ce que cela dit du système dans lequel on vit.

L'analyse de Tatiana Ventôse sur le traitement médiatique de BFM TV est excellente !

 
Dom Mabb
16 novembre 2017

POURQUOI LE FREXIT ? Vidéos de François Asselineau à consulter en urgence !

- UPR : les raisons de la censure (vidéo prioritaire)
https://youtu.be/E5FesD-Xtzg

- Comment sortir La France du désastre
https://youtu.be/lr4Y91KTg64 https://youtu.be/fgrbdvBsjwQ

- Histoire de France
https://youtu.be/ktuubyVVE_M

- Le jour d'après
https://youtu.be/X4-MRtitpVE

- Les Eurorégions
https://youtu.be/bYZ-hsF3CSs?list=PLKVgrNogVYWIAOTPmQjs2IKTeadJ3C8uT

- Qui gouverne la france et l'Europe
https://youtu.be/SWKBp32IFmk?list=PLKVgrNogVYWK41wLTn8MUD_UO6n1V64RC

- Tragédie de Euro
https://youtu.be/2Op3yVHH6dM

Autres vidéos importantes sur Youtube :

- Discourt de Philippe Séguin sur Maastricht
https://youtu.be/_oN-DxnGPZQ

- Film BREXIT en vostfr
https://youtu.be/aVcJyKR_lHg

- Vincent Brousseau, Target 2 : Explosion de Euro
https://youtu.be/EtlxQNbgd5c

https://youtu.be/kP6IxvjnBNI?list=RDQMbTykMRnIu7A

 
Dom Mabb
16 novembre 2017

Tract affichette upr proposé par Guillaume Roussel

 
Dom Mabb
16 novembre 2017

Le président de l'UPR François Asselineau analyse l'actualité récente au 15 novembre 2017 :

00:35 : L'Université de l'UPR a lieu ce week-end. Pourriez-vous nous en dire un mot ?
18:05 : Bruno Lemaire annonce que la France sera sous la barre des 3% de déficit annuel. Vous vous en réjouissez ?
25:50 : Les rémunérations des membres des cabinets ministériels ont augmenté de 20%. Cela vous choque-t-il ?
29:25 : 1 200 000 sans abris en Allemagne en 2018 30:45 : Point sur le dossier Alstom.
32:44 : Point sur les autres plans sociaux : Castorama, Engie et Galderma.
38:30 : Le groupe Altice au bord de l'effondrement financier : les liens entre Drahi et Macron.
41:38 : Un peu de rêve pour conclure (1) : découverte d'une très grande cavité dans la pyramide de Kheops.
43:39 : Un peu de rêve pour conclure (2) : découverte d'une nouvelle exoplanète -Ross 128b- qui pourrait abriter la vie.
45:37 : Conclusion.

 
Dom Mabb
16 novembre 2017

Changement de Civilisation ? Marc Luyckx Ghisi [EN DIRECT]

 
Dom Mabb
21 novembre 2017

En Libye, des migrants sont vendus comme esclaves pour 400 dollars. La propagande officielle occidentale est que Sarkozy a permis le retour de la démocratie en Libye en y intervenant militairement et en causant la mort de Kadhafi. Pourtant, cela n'a résulté qu'en un chaos propice au développement du terrorisme et au piétinement des droits de l'Homme les plus élémentaires. L'UPR renouvelle son engagement à faire quitter l'OTAN à la France, et à recréer une diplomatie indépendante et digne. Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons nous dissocier des crimes occidentaux impardonnables sur tout un ensemble de populations.

 
Dom Mabb
21 novembre 2017

Menaces sur les libertés syndicales et la liberté d'expression au ministère du Travail

Le ministère du travail a suspendu une inspectrice du travail, pour avoir osé interpeler la ministre du travail, Mme PENICAUD, lors d'une manifestation syndicale.

Ce 15 novembre 2017, une inspectrice du travail et militante syndicale SUD, a été suspendue de ses fonctions d'inspectrice du travail par la direction des ressources humaines du ministère du travail. Elle lui reproche la « faute grave » d'avoir, lors d'une manifestation syndicale pour la venue de Mme PENICAUD au Bois de Boulogne le 12 octobre 2017, osé s'exprimer devant la caméra d'un journaliste et d'avoir donné son opinion de syndicaliste sur la politique du ministère vis-à-vis de ses agents publics :

https://www.humanite.fr/videos/paris-ouverture-de-la-chasse-aux-drh-dans-le-xvie-643653

Par ces poursuites, le ministère du travail manifeste son intention d'empêcher toute liberté d'expression à ses agents, et ce, même dans un cadre syndical, bafouant ainsi les libertés constitutionnelles les plus élémentaires. Nos organisations syndicales dénoncent avec force cette volonté de faire taire toute contestation, et de faire un état d'exception quant à la liberté d'expression des syndicalistes au sein du ministère du travail.

A l'heure où les services et le droit du travail subissent des réformes successives qui font qu'ils ont de plus en plus de mal à fonctionner il faut remarquer que cette suspension de notre collègue n'est pas un cas isolé. En effet, en Auvergne Rhône-Alpes un autre militant du syndicat SUD s'est vu rappelé à l'ordre pour sa participation en tant que militant syndical dans une réunion publique traitant des ordonnances Macron, et deux militants CGT 75 ont reçu le mois dernier un blâme pour leur participation à une action de soutien aux travailleurs sans-papiers.

Les syndicats SNTEFP CGT, CNT TEFP, SNUTEF FSU et SUD TAS exigent l'arrêt immédiat des poursuites disciplinaires, diligentées à l'encontre de notre collègue et sa réintégration dans les services et dans ses droits

Nous demandons le retrait de toutes sanctions et l'arrêt de toutes les procédures engagées à la suite de l'exercice de la liberté d'expression et de la liberté syndicale.

Nous organisons une conférence de presse le 22 novembre 2017 à la bourse du travail - annexe 67 rue de Turbigo salle Léon Jouhaux à 9h30

 
Dom Mabb
21 novembre 2017

 
 
Dom Mabb
22 novembre 2017

Succès de l'Université d'automne de l'UPR avec 1 100 participants et adoption par le Congrès des nouveaux statuts - Union Populaire Républicaine | UPR

 
Dom Mabb
23 novembre 2017

Une remise en question de la matière noire et de l'énergie noire

 
Dom Mabb
26 novembre 2017

Philippe Pascot, Corruption et Politique [EN DIRECT]

 
Dom Mabb
29 novembre 2017

François Asselineau invité par Natacha Polony (.tv) 24/11/2017

 
Dom Mabb
30 novembre 2017

Le jour d'après ? La sortie de l'Union européenne : fin du monde ou libération ?

 
Dom Mabb
30 novembre 2017

Sous nos yeux : Du 11 Septembre à Donald Trump...

Le mot de l'éditeur : Politologue d'envergure internationale, Thierry MEYSSAN a choqué le monde en remettant en cause la version officielle des attentats du 11-Septembre. L'auteur, démonisé par les médias pro-atlantistes, livre ici le résultat de 6 ans d'analyses géopolitiques qui s'opposent frontalement à la propagande de guerre à laquelle sont soumis quotidiennement les peuples des « démocraties occidentales ».

 
Dom Mabb
7 décembre 2017

L'état de la démocratie en France en 2017 - 1ère table ronde - Université UPR 2017

 
Dom Mabb
7 décembre 2017

La France complice d'un crime de masse au Yémen

 
Dom Mabb
9 décembre 2017

== VERS LE GEL DU SMIC ? == FRANÇOIS ASSELINEAU AVAIT ÉTÉ LE SEUL À ALERTER LES FRANÇAIS PENDANT LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE !

 
Dom Mabb
9 décembre 2017

Frédéric Taddeï : Les limites du débat ? [EN DIRECT]

 
Dom Mabb
9 décembre 2017

François ASSELINEAU invité sur TVLibertés

 
Dom Mabb
11 décembre 2017

ENTRETIEN N°55 - SMIC - Ecole - Audiovisuel - Brexit - Corse - Jérusalem - Johnny Hallyday

 
Dom Mabb
11 décembre 2017

Jean-Luc Mélenchon lance une pétition pour un « conseil de déontologie du journalisme » (voir Ouest-France)

J-L Mélenchon n'est pas le premier à dénoncer les pièges organisées par les chaînes et médias publiques... A revoir l'excellent extrait où François Asselineau répond aux journalistes en évoquant la Charte de Munich sur l'éthique du journalisme...

 
Dom Mabb
11 décembre 2017

Sécurité sociale
Le blitzkrieg social continue

Fidèle à sa stratégie de blitzkrieg social, après avoir promulgué sa loi de destruction du code du travail, le gouvernement attaque maintenant la sécurité sociale. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale continue non seulement la politique d'austérité mais attaque également les fondements d'une protection solidaire.

Derrière l'austérité la mise à mort du système de protection sociale par répartition.

 
Dom Mabb
13 décembre 2017

Une Fois de Plus, François Asselineau Disait Juste sur Les États Unis d'Europe

 
Dom Mabb
13 décembre 2017

7 mois après la présidentielle, premier bilan de l'application des recommandations de l'UE (GOPE)

Après près de 7 mois de « présidence » Macron, mesurons à quel point les analyses de François Asselineau et de l'UPR étaient exactes, sur les GOPÉ qui nous sont imposées par notre appartenance à l'UE. La seule solution pour mettre un terme à tout cela, c'est le Frexit

 
Dom Mabb
13 décembre 2017

La balance commercial de la France replonge pour atteindre un déficit de 61 milliards par ans. Elle se rapproche du record atteint en 2011. Voir la revue de presse de l'UPR https://www.upr.fr/actualite/revue-de-presse-de-semaine-selection-4-10-decembre-2017

 
Dom Mabb
13 décembre 2017

Communiqué de presse de l'UPR du 12 décembre 2017.
-------------------
L'UPR SOUTIENT LA MOBILISATION DES SALARIÉS DE FRANCE TÉLÉVISIONS ET LES ENCOURAGE À LANCER SUR LEURS ANTENNES UN GRAND DÉBAT NATIONAL SUR LE FREXIT.
-------
L'Union populaire républicaine (UPR) apporte son soutien à la mobilisation des salariés de France Télévisions prévue le mercredi 13 décembre 2017 pour dénoncer le démantèlement progressif et subreptice de l'audiovisuel public par M. Macron et son gouvernement.

Sous le sempiternel prétexte de « réformes indispensables » et de « modernisation », l'exécutif a programmé des réductions de postes et de moyens financiers substantiels, au sein de France Télévisions, qui affaibliront encore la qualité du service rendu au public.

En particulier, les fonds alloués à certains magazines d'investigation, qui font honneur à la profession de journaliste, sont menacés ; les éditions locales de plusieurs médias risquent de disparaitre ou d'être regroupées, ce qui en appauvrira le contenu ; le nombre de correspondants régionaux de chaines nationales est susceptible d'être diminué, de même que le recours aux pigistes dont l'utilisation permet de multiplier les contenus sur des sujets variés.

L'UPR rappelle que le programme présidentiel de François Asselineau comportait un volet important concernant la protection de l'indépendance des journalistes et le développement de l'audiovisuel public. François Asselineau prévoyait notamment de donner pleinement à la télévision et aux radios publiques un rôle d'éducation, d'élévation culturelle et de formation du sens critique de la population française.

Il prévoyait aussi la mise en place d'une autorité indépendante, composée de magistrats, dont le rôle aurait été de veiller à ce que toutes les tendances politiques soient réellement représentées à la télévision et à la radio.

L'UPR rappelle par ailleurs que, depuis le vendredi 21 avril 2017, aucun de ses dirigeants n'a plus été invité sur aucun média audiovisuel national, privé ou public, alors que François Asselineau a obtenu près de 1% des suffrages exprimés à l'élection présidentielle, ce qui devrait justifier 3 à 4 invitations par an à des interviews politiques sur chaque chaine de télévision et sur chaque station de radio. Des candidats ayant obtenu un moins bon score que lui à l'élection présidentielle ont d'ailleurs, eux, bénéficié d'invitations dans plusieurs médias audiovisuels nationaux depuis le scrutin.

L'UPR rappelle également que l'origine des restrictions budgétaires imposées à France Télévisions - comme à de nombreux autres services publics - réside d'abord dans l'appartenance de la France à l'Union européenne et à l'euro. Notre appartenance à une monnaie surévaluée par rapport à la compétitivité de l'économie française, dans un environnement économique ultra-libéral qui nous met en choc frontal avec des pays à bas salaires et à faibles normes sociales et fiscales, contraint en effet la France à une rigueur budgétaire sans fin.

Il est urgent que les Français prennent conscience de la destruction en cours de l'État, et qu'ils se rassemblent pour y mettre un terme en empruntant le seul chemin viable, serein et raisonnable : le Frexit. Cette sortie de l'Union européenne et de l'euro que François Asselineau fut le seul candidat à proposer aux Français lors de l'élection présidentielle, malgré l'hostilité ouverte et la partialité éhontée des grands médias du pays.

L'UPR invite tout particulièrement les salariés de l'audiovisuel public à faire preuve de courage en imposant dans leurs médias, enfin, un vrai débat national, sérieux et approfondi, sur la sortie de la France de l'Union européenne et de l'euro, et en donnant à l'UPR la couverture médiatique à laquelle elle a droit, conformément à la loi.

Car il existe une relation de cause à effet entre la censure de facto qui sévit en France sur la question du Frexit et le démantèlement des services publics. C'est en se montrant déterminés à faire respecter la déontologie de la Charte de Munich de 1971 et le principe de la liberté d'opinion - tout spécialement sur l'appartenance à l'UE et à l'euro - que les journalistes assureront le mieux la survie de l'audiovisuel public.

 
15 novembre - 13 décembre 2017