Archive blog de
Dom Mabb

27 février - 9 mars 2017
 
Dom Mabb
27 février 2017

TRIBUNAUX D'ARBITRAGE : COMMENT LES MULTINATIONALES RACKETTENT LES PAYS

misha (27 février 2017) : = privatisation de la justice...

 
Dom Mabb
27 février 2017

 

On nous avait promis un plan Marshall pour les banlieues, on a juste eu les Marshals.

Yassin Philip (27 février 2017) : http://www.lemonde.fr/police-justice/reactions/2017/02/23/aulnay-la-famille-de-theo-l-visee-par-une-enquete-financiere_5084569_1653578.html

Yassin Philip (28 février 2017) : Ah c'est pas facile d'être drôle quand on dit basiquement la même chose que le journal de 20h et les éditorialistes de France Inter, hein? C'est triste le niveau des youtubeurs FR... :/ Tiens, parce que bon, c'est vrai que c'est important de rigoler :
https://www.youtube.com/watch?v=lyLUIXWnrC0

Roland (28 février 2017) : @Yassin : quand tu veux raviver ton black lives matter, il te faut saisir la moindre petite affaire du type théO. Clément méric aussi était coupable, mais il continue à hanter leur panthéon antifa. Les policiers sont condamnés par avance dans cette affaire, c'est pas bon du tout. Les anars crasseux qui sévissent de leur bave sur l'internet contre la police auront peut etre a constater qu'a jouer les meres rousserolles des coucous gris du monde entier, ils n'ont pas meme la reconnaissance du ventre.

Dom Mabb (28 février 2017) : L'affaire Clément Méric est une affaire politique française, qui fait suite à la mort le 5 juin 2013 de Clément Méric, militant libertaire et d'extrême gauche, membre de l'Action antifasciste Paris-Banlieue et de Solidaires Étudiant-e-s, à la suite d'une rixe avec un groupe des Jeunesses nationalistes révolutionnaires d'extrême droite. L'annonce de sa mort déclenche une vague d'indignation (y compris de personnalités politiques) et des manifestations dans plusieurs villes de France. Quatre skinheads du groupe d'extrême droite sont renvoyés en cour d'assises dans cette affaire. Deux d'entre eux, poursuivis pour « violences volontaires en réunion, ayant entraîné la mort sans intention de la donner » et port d'armes, ont été placés en détention provisoire puis libérées au bout d'un an environ, dans l'attente de leur jugement. Deux autres sont poursuivis pour « violences volontaires en réunion » et port d'armes. Le 22 mars 2016, les juges d'instruction clôturent leur enquête. Le parquet requiert le renvoi en cour d'assises des quatre accusés. Cette affaire conduit à la dissolution du groupe « Troisième Voie, dont étaient issus les skinheads, et son service d'ordre, les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), que dirigeait Serge Ayoub, un vétéran de la mouvance. » Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Clément_Méric

Roland (28 février 2017) : Dans cette affaire Méric et sa bande attendent les 4 natios venus faire du shopping, pour se les mettre a 10 contre un , et clement, ce héro des temps modernes attaque alors le jeune esteban dans le dos, se mange un poings dans sa tronche de futur enarque, tombe accidentellement sur un poteau, fin de la récré. Tout etait bon pour dissoudre 3eme voie, si vous pensez que la légitime défense d'un type qui sort de ses courses justifie en république la fermeture d'un collectif, c'est que decidement on est pas fait de la seve démocratique.

Dom Mabb (28 février 2017) : La dissolution des ligues d'extrêmes droites fait partie du programme du CNR. La mort d'un jeune homme suite à une dispute politique est une raison valable pour dissoudre une ligue d'extrême droite dont l'idéologie est porteuse de haine et qui la concrétise en quelque sorte en étant l'auteur de cet homicide.

Roland (28 février 2017) : Voyez votre mauvaise foi, on explique que c'est Méric qui provoque en attendant les types et en l'attaquant dans le dos, y a pas de dispute politique, y a vos excités antifas avec préméditation. Dissoudre Solidaires Étudiant-e-s ca serait mieux non ?

 
Dom Mabb
28 février 2017

François Ruffin : "Au populisme de droite il faut opposer un populisme de gauche"

"Le fait que la France soit championne d'Europe des dividendes, c'est une charge. Les actionnaires sont aujourd'hui une charge. Le fait que 1 % de la population mondiale détienne plus que les 99 % restant, ça veut dire que les Bernard Arnault de cette planète sont une charge quotidiennement."

 
Dom Mabb
28 février 2017

Royaume-Uni - Portraits d'adhérents - Noémie

nwo2017@mondiaspora.net (28 février 2017) : Vidéos très bien faite je trouve très professionnel bravo aux militants

francis_martin@framasphere.org (12 mars 2017) :
Vidéo d'un ancien membre de l'UPR :

François Asselineau, faux dissident, mais vrai oligarque (2 parties)
https://blogs.mediapart.fr/andremarchal/blog/270215/pourquoi-m-jean-robin-quitte-lupr-et-pourquoi-il-bien-fait

Quelques extraits Wikipedia de l'Inspection Générale des Finances (dont fait parti F. asselineau):
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inspection_générale_des_finances_(France)

* Missions de l'IGF :

L'IGF est également sollicitée à l'international8, soit en appui de l'ADETEF (organisme qui coordonne l'action à l'étranger des ministères financiers), soit pour le compte du FMI ou de la Banque mondiale. Elle se donne aussi des missions de prospective et de benchmarking pour « enrichir ses propositions des meilleures pratiques étrangères »

Pour l'universitaire Frédéric Lebaron, l'inspection générale des finances constitue « le noyau dur » de la « doxa économique française » : « Les inspecteurs des finances continuent en effet, à travers le contrôle des positions et de la doctrine du ministère de l'Économie et des Finances, à cumuler des positions de pouvoir au sein de l'État et du système financier (à la tête des principales banques françaises), et revendiquent une autorité politique et économique qui prend la forme d'un discours à prétention universelle sur les enjeux économiques »

* Carrières offertes aux membres de l'Inspection générale des finances :

L'inspection a la réputation d'être un formidable accélérateur de carrière. La plupart des membres du corps poursuivent une carrière dans le service public, dans des administrations centrales de l'État (notamment à la direction générale du Trésor), dans des établissements publics, dans des autorités de régulation, dans des collectivités territoriales ou dans des organisations internationales.

Par exemple, sont des inspecteurs des finances :

l'ancien secrétaire d'État aux Finances, ancien Ministre des Finances et des Affaires Économiques et ancien Président de la République Française Valéry Giscard d'Estaing
l'ancien président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet ;
l'ancien directeur général de la Caisse des dépôts et consignations et actuel secrétaire général de la Présidence de la République, Jean-Pierre Jouyet ;
l'ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy ;
l'ancien directeur de l'Agence française de développement Jean-Michel Severino.

* Critiques :

Sorte d'« élite de l'élite11 », au sommet de la hiérarchie créée par la sélection à la française, l'Inspection des finances alimente nombre de suspicions et de critiques, justifiées ou exagérées, sur le caractère fermé et mandarinal du pouvoir en France. Dans les années 1990, les scandales financiers dont ont été victimes des entreprises à la tête desquelles se trouvaient des inspecteurs des finances (Vivendi avec J.-M. Messier, Alstom avec P. Bilger, Crédit lyonnais avec J.-Y. Haberer, France Telecom avec M. Bon, Elf avec P. Jaffré) ont alimenté les critiques de l'institution.

L'IGF est également régulièrement critiquée pour être « un placard doré » et pour recaser les proches des politiques en fin de carrière

--------------------

Un autre article très interessant sur les hauts fonctionnaires.
http://www.lenouveleconomiste.fr/a-la-une/des-tas-de-rentiers-detat-28757/

Une des choses que ses militants" répètent le plus c'est on ne peut pas désobéir aux traités européens même quand on vient de leur prouver le contraire, si ça c'est pas de la soumission au système et même de la protection du système.

Il a donné une conférence dans un bar d'extreme droite au nom très explicite : « le local ». http://brasiersetcerisiers.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2013/06/ASselineau-chez-Ayoub.jpg

L'UPR existe ( virtuellement surtout) depuis 10 ans, (0,87 aux dernières élections !!!) et pourtant il y a seulement 6 mois Fifi disait :
« C'est un rassemblement provisoire pour sortir de l' UE, il faut donc un programme de consensus, et éviter les sujets clivants. Le nucléaire est un sujet clivant. »
http://www.agoravox.fr/commentaire4654562

Asselineau n'a jamais était député ou ministre et voudrait qu'on lui fasse confiance pour le poste de président.
http://2ccr.unblog.fr/2016/04/10/asselineau-et-lupr-ou-limposture-anti-europeenne/

Asselineau est un collègue à l'IGF d'Emmanuel Macron et d'Alain Jupé, il peut promettre se qu'il veut dans son programme du CNR (vieux de 70 ans), qu'est ce que sa change ? Il n'a aucune chance d'être élu son programme c'est prendre des voix à Mélenchon pour aider ses collègues (Macron et Jupé).

 
Dom Mabb
28 février 2017

Royaume-Uni - Portraits d'adhérents - Patrice

 
Dom Mabb
28 février 2017

Royaume-Uni - Portraits d'adhérents - Michel

 
francis_martin@framasphere.org
(12 mars 2017) :
Vidéo d'un ancien membre de l'UPR :

François Asselineau, faux dissident, mais vrai oligarque (2 parties)
https://blogs.mediapart.fr/andremarchal/blog/270215/pourquoi-m-jean-robin-quitte-lupr-et-pourquoi-il-bien-fait

Quelques extraits Wikipedia de l'Inspection Générale des Finances (dont fait parti F. asselineau):
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inspection_générale_des_finances_(France)

* Missions de l'IGF :

L'IGF est également sollicitée à l'international8, soit en appui de l'ADETEF (organisme qui coordonne l'action à l'étranger des ministères financiers), soit pour le compte du FMI ou de la Banque mondiale. Elle se donne aussi des missions de prospective et de benchmarking pour « enrichir ses propositions des meilleures pratiques étrangères »

Pour l'universitaire Frédéric Lebaron, l'inspection générale des finances constitue « le noyau dur » de la « doxa économique française » : « Les inspecteurs des finances continuent en effet, à travers le contrôle des positions et de la doctrine du ministère de l'Économie et des Finances, à cumuler des positions de pouvoir au sein de l'État et du système financier (à la tête des principales banques françaises), et revendiquent une autorité politique et économique qui prend la forme d'un discours à prétention universelle sur les enjeux économiques »

* Carrières offertes aux membres de l'Inspection générale des finances :

L'inspection a la réputation d'être un formidable accélérateur de carrière. La plupart des membres du corps poursuivent une carrière dans le service public, dans des administrations centrales de l'État (notamment à la direction générale du Trésor), dans des établissements publics, dans des autorités de régulation, dans des collectivités territoriales ou dans des organisations internationales.

Par exemple, sont des inspecteurs des finances :

l'ancien secrétaire d'État aux Finances, ancien Ministre des Finances et des Affaires Économiques et ancien Président de la République Française Valéry Giscard d'Estaing
l'ancien président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet ;
l'ancien directeur général de la Caisse des dépôts et consignations et actuel secrétaire général de la Présidence de la République, Jean-Pierre Jouyet ;
l'ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy ;
l'ancien directeur de l'Agence française de développement Jean-Michel Severino.

* Critiques :

Sorte d'« élite de l'élite11 », au sommet de la hiérarchie créée par la sélection à la française, l'Inspection des finances alimente nombre de suspicions et de critiques, justifiées ou exagérées, sur le caractère fermé et mandarinal du pouvoir en France. Dans les années 1990, les scandales financiers dont ont été victimes des entreprises à la tête desquelles se trouvaient des inspecteurs des finances (Vivendi avec J.-M. Messier, Alstom avec P. Bilger, Crédit lyonnais avec J.-Y. Haberer, France Telecom avec M. Bon, Elf avec P. Jaffré) ont alimenté les critiques de l'institution.

L'IGF est également régulièrement critiquée pour être « un placard doré » et pour recaser les proches des politiques en fin de carrière

--------------------

Un autre article très interessant sur les hauts fonctionnaires.
http://www.lenouveleconomiste.fr/a-la-une/des-tas-de-rentiers-detat-28757/

Une des choses que ses militants" répètent le plus c'est on ne peut pas désobéir aux traités européens même quand on vient de leur prouver le contraire, si ça c'est pas de la soumission au système et même de la protection du système.

Il a donné une conférence dans un bar d'extreme droite au nom très explicite : « le local ». http://brasiersetcerisiers.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2013/06/ASselineau-chez-Ayoub.jpg

L'UPR existe ( virtuellement surtout) depuis 10 ans, (0,87 aux dernières élections !!!) et pourtant il y a seulement 6 mois Fifi disait :
« C'est un rassemblement provisoire pour sortir de l' UE, il faut donc un programme de consensus, et éviter les sujets clivants. Le nucléaire est un sujet clivant. »
http://www.agoravox.fr/commentaire4654562

Asselineau n'a jamais était député ou ministre et voudrait qu'on lui fasse confiance pour le poste de président.
http://2ccr.unblog.fr/2016/04/10/asselineau-et-lupr-ou-limposture-anti-europeenne/

Asselineau est un collègue à l'IGF d'Emmanuel Macron et d'Alain Jupé, il peut promettre se qu'il veut dans son programme du CNR (vieux de 70 ans), qu'est ce que sa change ? Il n'a aucune chance d'être élu son programme c'est prendre des voix à Mélenchon pour aider ses collègues (Macron et Jupé).

 
Dom Mabb
28 février 2017

Pourcentage de présence médiatique de chaque candidat à l'élection présidentielle

 
Dom Mabb
4 mars 2017

Le journal "LeFrexit" interview François Asselineau au salon de l'agriculture

 
francis_martin@framasphere.org
(12 mars 2017) :
Vidéo d'un ancien membre de l'UPR :

François Asselineau, faux dissident, mais vrai oligarque (2 parties)
https://blogs.mediapart.fr/andremarchal/blog/270215/pourquoi-m-jean-robin-quitte-lupr-et-pourquoi-il-bien-fait

Quelques extraits Wikipedia de l'Inspection Générale des Finances (dont fait parti F. asselineau):
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inspection_générale_des_finances_(France)

* Missions de l'IGF :

L'IGF est également sollicitée à l'international8, soit en appui de l'ADETEF (organisme qui coordonne l'action à l'étranger des ministères financiers), soit pour le compte du FMI ou de la Banque mondiale. Elle se donne aussi des missions de prospective et de benchmarking pour « enrichir ses propositions des meilleures pratiques étrangères »

Pour l'universitaire Frédéric Lebaron, l'inspection générale des finances constitue « le noyau dur » de la « doxa économique française » : « Les inspecteurs des finances continuent en effet, à travers le contrôle des positions et de la doctrine du ministère de l'Économie et des Finances, à cumuler des positions de pouvoir au sein de l'État et du système financier (à la tête des principales banques françaises), et revendiquent une autorité politique et économique qui prend la forme d'un discours à prétention universelle sur les enjeux économiques »

* Carrières offertes aux membres de l'Inspection générale des finances :

L'inspection a la réputation d'être un formidable accélérateur de carrière. La plupart des membres du corps poursuivent une carrière dans le service public, dans des administrations centrales de l'État (notamment à la direction générale du Trésor), dans des établissements publics, dans des autorités de régulation, dans des collectivités territoriales ou dans des organisations internationales.

Par exemple, sont des inspecteurs des finances :

l'ancien secrétaire d'État aux Finances, ancien Ministre des Finances et des Affaires Économiques et ancien Président de la République Française Valéry Giscard d'Estaing
l'ancien président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet ;
l'ancien directeur général de la Caisse des dépôts et consignations et actuel secrétaire général de la Présidence de la République, Jean-Pierre Jouyet ;
l'ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy ;
l'ancien directeur de l'Agence française de développement Jean-Michel Severino.

* Critiques :

Sorte d'« élite de l'élite11 », au sommet de la hiérarchie créée par la sélection à la française, l'Inspection des finances alimente nombre de suspicions et de critiques, justifiées ou exagérées, sur le caractère fermé et mandarinal du pouvoir en France. Dans les années 1990, les scandales financiers dont ont été victimes des entreprises à la tête desquelles se trouvaient des inspecteurs des finances (Vivendi avec J.-M. Messier, Alstom avec P. Bilger, Crédit lyonnais avec J.-Y. Haberer, France Telecom avec M. Bon, Elf avec P. Jaffré) ont alimenté les critiques de l'institution.

L'IGF est également régulièrement critiquée pour être « un placard doré » et pour recaser les proches des politiques en fin de carrière

--------------------

Un autre article très interessant sur les hauts fonctionnaires.
http://www.lenouveleconomiste.fr/a-la-une/des-tas-de-rentiers-detat-28757/

Une des choses que ses militants" répètent le plus c'est on ne peut pas désobéir aux traités européens même quand on vient de leur prouver le contraire, si ça c'est pas de la soumission au système et même de la protection du système.

Il a donné une conférence dans un bar d'extreme droite au nom très explicite : « le local ». http://brasiersetcerisiers.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2013/06/ASselineau-chez-Ayoub.jpg

L'UPR existe ( virtuellement surtout) depuis 10 ans, (0,87 aux dernières élections !!!) et pourtant il y a seulement 6 mois Fifi disait :
« C'est un rassemblement provisoire pour sortir de l' UE, il faut donc un programme de consensus, et éviter les sujets clivants. Le nucléaire est un sujet clivant. »
http://www.agoravox.fr/commentaire4654562

Asselineau n'a jamais était député ou ministre et voudrait qu'on lui fasse confiance pour le poste de président.
http://2ccr.unblog.fr/2016/04/10/asselineau-et-lupr-ou-limposture-anti-europeenne/

Asselineau est un collègue à l'IGF d'Emmanuel Macron et d'Alain Jupé, il peut promettre se qu'il veut dans son programme du CNR (vieux de 70 ans), qu'est ce que sa change ? Il n'a aucune chance d'être élu son programme c'est prendre des voix à Mélenchon pour aider ses collègues (Macron et Jupé).

Bliter Underground (12 mars 2017) : Tiens... "francis_martin" encore une copie fasciste :D
"Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose."
Francis Bacon

 
Dom Mabb
4 mars 2017

Une urgence : dire #NonAuPermisDeTuer !

 
Dom Mabb
4 mars 2017

François Asselineau analyse l'actualité récente au 1er mars 2017

00:08. Premiers résultats des parrainages.
08:09. Visites au Salon de l'Agriculture.
18:08. L'affaire Fillon.
24:01. Situation aux États-Unis.
27:46. La scène européenne.
36:14. Conclusion.

 
Dom Mabb
4 mars 2017

Le libéralisme a t'il de l'avenir en France.

Extrait relatif au libéralisme d'Adam Smith

 
francis_martin@framasphere.org
(12 mars 2017) :
Vidéo d'un ancien membre de l'UPR :

François Asselineau, faux dissident, mais vrai oligarque (2 parties)
https://blogs.mediapart.fr/andremarchal/blog/270215/pourquoi-m-jean-robin-quitte-lupr-et-pourquoi-il-bien-fait

Quelques extraits Wikipedia de l'Inspection Générale des Finances (dont fait parti F. asselineau):
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inspection_générale_des_finances_(France)

* Missions de l'IGF :

L'IGF est également sollicitée à l'international8, soit en appui de l'ADETEF (organisme qui coordonne l'action à l'étranger des ministères financiers), soit pour le compte du FMI ou de la Banque mondiale. Elle se donne aussi des missions de prospective et de benchmarking pour « enrichir ses propositions des meilleures pratiques étrangères »

Pour l'universitaire Frédéric Lebaron, l'inspection générale des finances constitue « le noyau dur » de la « doxa économique française » : « Les inspecteurs des finances continuent en effet, à travers le contrôle des positions et de la doctrine du ministère de l'Économie et des Finances, à cumuler des positions de pouvoir au sein de l'État et du système financier (à la tête des principales banques françaises), et revendiquent une autorité politique et économique qui prend la forme d'un discours à prétention universelle sur les enjeux économiques »

* Carrières offertes aux membres de l'Inspection générale des finances :

L'inspection a la réputation d'être un formidable accélérateur de carrière. La plupart des membres du corps poursuivent une carrière dans le service public, dans des administrations centrales de l'État (notamment à la direction générale du Trésor), dans des établissements publics, dans des autorités de régulation, dans des collectivités territoriales ou dans des organisations internationales.

Par exemple, sont des inspecteurs des finances :

l'ancien secrétaire d'État aux Finances, ancien Ministre des Finances et des Affaires Économiques et ancien Président de la République Française Valéry Giscard d'Estaing
l'ancien président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet ;
l'ancien directeur général de la Caisse des dépôts et consignations et actuel secrétaire général de la Présidence de la République, Jean-Pierre Jouyet ;
l'ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy ;
l'ancien directeur de l'Agence française de développement Jean-Michel Severino.

* Critiques :

Sorte d'« élite de l'élite11 », au sommet de la hiérarchie créée par la sélection à la française, l'Inspection des finances alimente nombre de suspicions et de critiques, justifiées ou exagérées, sur le caractère fermé et mandarinal du pouvoir en France. Dans les années 1990, les scandales financiers dont ont été victimes des entreprises à la tête desquelles se trouvaient des inspecteurs des finances (Vivendi avec J.-M. Messier, Alstom avec P. Bilger, Crédit lyonnais avec J.-Y. Haberer, France Telecom avec M. Bon, Elf avec P. Jaffré) ont alimenté les critiques de l'institution.

L'IGF est également régulièrement critiquée pour être « un placard doré » et pour recaser les proches des politiques en fin de carrière

--------------------

Un autre article très interessant sur les hauts fonctionnaires.
http://www.lenouveleconomiste.fr/a-la-une/des-tas-de-rentiers-detat-28757/

Une des choses que ses militants" répètent le plus c'est on ne peut pas désobéir aux traités européens même quand on vient de leur prouver le contraire, si ça c'est pas de la soumission au système et même de la protection du système.

Il a donné une conférence dans un bar d'extreme droite au nom très explicite : « le local ». http://brasiersetcerisiers.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2013/06/ASselineau-chez-Ayoub.jpg

L'UPR existe ( virtuellement surtout) depuis 10 ans, (0,87 aux dernières élections !!!) et pourtant il y a seulement 6 mois Fifi disait :
« C'est un rassemblement provisoire pour sortir de l' UE, il faut donc un programme de consensus, et éviter les sujets clivants. Le nucléaire est un sujet clivant. »
http://www.agoravox.fr/commentaire4654562

Asselineau n'a jamais était député ou ministre et voudrait qu'on lui fasse confiance pour le poste de président.
http://2ccr.unblog.fr/2016/04/10/asselineau-et-lupr-ou-limposture-anti-europeenne/

Asselineau est un collègue à l'IGF d'Emmanuel Macron et d'Alain Jupé, il peut promettre se qu'il veut dans son programme du CNR (vieux de 70 ans), qu'est ce que sa change ? Il n'a aucune chance d'être élu son programme c'est prendre des voix à Mélenchon pour aider ses collègues (Macron et Jupé).

 
Dom Mabb
4 mars 2017

 

Les parrainages en Normandie au 1er mars 2017

François Fillon (Les Républicains) : 48 parrainages
Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière) : 18 parrainages
François Asselineau (Union Populaire Républicain) : 14 parrainages.
Emmanuel Macron (En Marche) : 9 parrainages
Benoît Hamon (Parti Socialiste) : 4 parrainages

 
Dom Mabb
4 mars 2017

UPR - Union Populaire Républicaine
Hier, à 16:20·

== ANOMALIES MULTIPLES AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL ==

DANS UN COMMUNIQUÉ DE PRESSE SANS PRÉCÉDENT, L’ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE FRANCE (AMRF) EXIGE LA PUBLICATION INTÉGRALE DES PARRAINAGES DE CHAQUE CANDIDAT PAR LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL.

La publication des parrainages, faite ce 3 mars 2017 par le Conseil Constitutionnel, présente plusieurs anomalies très graves concernant le nombre de parrainages annoncés pour certains candidats.

Ces anomalies viennent de conduire l’Association des Maires Ruraux de France à publier un communiqué de presse sans précédent dans lequel elle demande au Conseil Constitutionnel la publication intégrale du nombre de formulaires envoyés par les élus.

L’association précise que « la rétention de noms de candidats n’est pas acceptable. Il n’appartient pas au Conseil Constitutionnel d’apprécier le bien-fondé ou non d’un parrainage mais seulement sa validité formelle. Il y va du respect et de la considération élémentaire dus aux élus de la République.»

Le communiqué de presse, signé de Vanik BERBERIAN, président de l’AMRF précise :
« Dans ces périodes d’inquiétude politique et de crise de confiance que connaît le pays, il importe que les institutions assument pleinement et sans équivoque leur rôle. Il serait impensable que la forme de présentation des parrainages soit sujette à influence qui impacterait les élus et l’opinion publique.»


http://www.amrf.fr/Portals/0/0_Liens fonctionnels/03 03 2017 Publication des parrainages pour l'élection présidentielleV4.pdf

 

 
Dom Mabb
5 mars 2017

"Si nous étions cohérents nous voterions tous Asselineau, même Mélenchon" (E.Chouard).

Merci Monsieur Chouard pour ce courage d'homme éclairé !

francis_martin@framasphere.org (12 mars 2017) :
Vidéo d'un ancien membre de l'UPR :

François Asselineau, faux dissident, mais vrai oligarque (2 parties)
https://blogs.mediapart.fr/andremarchal/blog/270215/pourquoi-m-jean-robin-quitte-lupr-et-pourquoi-il-bien-fait

Quelques extraits Wikipedia de l'Inspection Générale des Finances (dont fait parti F. asselineau):
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inspection_générale_des_finances_(France)

* Missions de l'IGF :

L'IGF est également sollicitée à l'international8, soit en appui de l'ADETEF (organisme qui coordonne l'action à l'étranger des ministères financiers), soit pour le compte du FMI ou de la Banque mondiale. Elle se donne aussi des missions de prospective et de benchmarking pour « enrichir ses propositions des meilleures pratiques étrangères »

Pour l'universitaire Frédéric Lebaron, l'inspection générale des finances constitue « le noyau dur » de la « doxa économique française » : « Les inspecteurs des finances continuent en effet, à travers le contrôle des positions et de la doctrine du ministère de l'Économie et des Finances, à cumuler des positions de pouvoir au sein de l'État et du système financier (à la tête des principales banques françaises), et revendiquent une autorité politique et économique qui prend la forme d'un discours à prétention universelle sur les enjeux économiques »

* Carrières offertes aux membres de l'Inspection générale des finances :

L'inspection a la réputation d'être un formidable accélérateur de carrière. La plupart des membres du corps poursuivent une carrière dans le service public, dans des administrations centrales de l'État (notamment à la direction générale du Trésor), dans des établissements publics, dans des autorités de régulation, dans des collectivités territoriales ou dans des organisations internationales.

Par exemple, sont des inspecteurs des finances :

l'ancien secrétaire d'État aux Finances, ancien Ministre des Finances et des Affaires Économiques et ancien Président de la République Française Valéry Giscard d'Estaing
l'ancien président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet ;
l'ancien directeur général de la Caisse des dépôts et consignations et actuel secrétaire général de la Présidence de la République, Jean-Pierre Jouyet ;
l'ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce Pascal Lamy ;
l'ancien directeur de l'Agence française de développement Jean-Michel Severino.

* Critiques :

Sorte d'« élite de l'élite11 », au sommet de la hiérarchie créée par la sélection à la française, l'Inspection des finances alimente nombre de suspicions et de critiques, justifiées ou exagérées, sur le caractère fermé et mandarinal du pouvoir en France. Dans les années 1990, les scandales financiers dont ont été victimes des entreprises à la tête desquelles se trouvaient des inspecteurs des finances (Vivendi avec J.-M. Messier, Alstom avec P. Bilger, Crédit lyonnais avec J.-Y. Haberer, France Telecom avec M. Bon, Elf avec P. Jaffré) ont alimenté les critiques de l'institution.

L'IGF est également régulièrement critiquée pour être « un placard doré » et pour recaser les proches des politiques en fin de carrière

--------------------

Un autre article très interessant sur les hauts fonctionnaires.
http://www.lenouveleconomiste.fr/a-la-une/des-tas-de-rentiers-detat-28757/

Une des choses que ses militants" répètent le plus c'est on ne peut pas désobéir aux traités européens même quand on vient de leur prouver le contraire, si ça c'est pas de la soumission au système et même de la protection du système.

Il a donné une conférence dans un bar d'extreme droite au nom très explicite : « le local ». http://brasiersetcerisiers.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2013/06/ASselineau-chez-Ayoub.jpg

L'UPR existe ( virtuellement surtout) depuis 10 ans, (0,87 aux dernières élections !!!) et pourtant il y a seulement 6 mois Fifi disait :
« C'est un rassemblement provisoire pour sortir de l' UE, il faut donc un programme de consensus, et éviter les sujets clivants. Le nucléaire est un sujet clivant. »
http://www.agoravox.fr/commentaire4654562

Asselineau n'a jamais était député ou ministre et voudrait qu'on lui fasse confiance pour le poste de président.
http://2ccr.unblog.fr/2016/04/10/asselineau-et-lupr-ou-limposture-anti-europeenne/

Asselineau est un collègue à l'IGF d'Emmanuel Macron et d'Alain Jupé, il peut promettre se qu'il veut dans son programme du CNR (vieux de 70 ans), qu'est ce que sa change ? Il n'a aucune chance d'être élu son programme c'est prendre des voix à Mélenchon pour aider ses collègues (Macron et Jupé).

Henri Martin (12 mars 2017) : Vous avez des problèmes psychosociaux ? Pour votre information, vous êtes un individu ayant une impossibilité d'intégration à une équipe car 99% des autres le sont toujours dans l'équipe. Triste fin.

 
Dom Mabb
5 mars 2017

"L'UE nous condamne au chômage de masse" (Etienne chouard)

nwo2017@mondiaspora.net (5 mars 2017) : Et #Chouard l'avait annoncé dès 2005 - avec sa prise de position contre l'U.E.

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Allez protester sur le site d'Europe 1 qui n'a pas listé la candidature de François Asselineau. Restez courtois : http://www.europe1.fr/elections/presidentielle/2017

Roland (7 mars 2017) : La composition de la liste laisse songeur quand on y croise Henri Guaino ... qui comptabilise 5 parrainages ...

SparklingFire (7 mars 2017) : Merci, je les ai contacté.

SparklingFire (8 mars 2017) : Je viens de voir que son nom a été ajouté à la liste.

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Le Syndrome du Larbin

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Fillon au Trocadéro - Le Moment Meurice

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Sénat: Quand un sénateur est surpris par la composition de l'instance en commission des finances. Une instance constituée de représentants de grandes banques privées internationales dont un représentant de la banque UBS en prise avec la justice.

«C'est une espèce d'union sacrée, un plaidoyer par la finance pour la finance» Éric bocquet

Lisez «The Big Short (Le casse du siècle)» : http://amzn.to/2loc7XS

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Présidentielle : l'élection par le vide.

Une élection censée être l'une des plus importantes dans notre pays arrive dans un mois, et le débat est focalisé autour... de rien. Absolument rien. Cette absence de fond n'est-elle rien d'autre que le reflet d'une caste politique déconnectée du monde et des gens qui l'entourent ? De quoi est-ce qu'on pourrait bien parler ?

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Droits de réponse à Sud Ouest, VSD et M6 Info, trois médias qui se sont mis dans l'illégalité en refusant de les publier.

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Rappel 2013 : L'Islande se libère de la dette et de la crise La démocratie islandaise plus forte que les banquiers: le peuple islandais a refusé de payer la dette. Résultat: gouvernement viré, banquiers arrêtés, dettes non-remboursées... Et au final, un chômage qui baisse et une croissance de 3% dès 2012, puis 4% en 2015.

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Analyse précise du programme européen de Jean-Luc Mélenchon, texte à l'appui.

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Eric Marie :

SUPERBE FLORILÈGE DES MACRONNERIES, RÉALISÉ PAR OLIVIER BERRUYER.

N'en déplaise aux médias aux ordres, une partie très majoritaire de Français comprend que Macron n'est qu'un pantin, que l'oligarchie euro-atlantiste veut leur imposer de force, à coups de faux sondages et d'omniprésence médiatique.

L'objectif des commanditaires est de laver le cerveau des Français à un point tel qu'ils finiraient par voter étourdiment pour leur employé, à charge pour lui de parachever, une fois élu, le travail de destruction de la France : démolition du droit du travail, disparition des professions réglementées, destruction des communes et des départements, explosion des inégalités, pillage organisé de notre patrimoine public au profit d'une caste de milliardaires, alignement militaire et diplomatique total sur le complexe militaro-industriel états-unien, fuite en avant ultra-européiste, etc. Bref, l'horreur tous azimuts, sous les habits d'un clown de music-hall.

C'est le grand mérite d'Olivier Berruyer que d'avoir réalisé un florilège des déclarations de Macron, ce banquier d'affaires qui exerce, comme l'avait dit à son propos Alain Minc, un « métier de pute ».

En 3 minutes, ce condensé de macronneries révèle que leur auteur n'est qu'un bonimenteur pathétique et sans talent. En disant tout et n'importe quoi, il prend tellement ses interlocuteurs pour des imbéciles que cela finit par se voir un peu trop.

UPR - Union Populaire Républicaine

 
Dom Mabb
7 mars 2017

 
 

Dom Mabb
7 mars 2017

 

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL VIENT DE PUBLIER LA 3e LISTE DE PARRAINAGES OFFICIELS VALIDÉS PAR CANDIDAT (au 7 mars 2017 à 17h00)

François Asselineau a obtenu 480 parrainages validés.
37 personnalités ont au moins 1 parrainage validé à ce stade.
La liste - par ordre décroissant de parrainages obtenus - est pour l'instant la suivante :

  1. FILLON François 1789
  2. MACRON Emmanuel 1074
  3. HAMON Benoît 1039
  4. DUPONT-AIGNAN Nicolas 559
  5. ARTHAUD Nathalie 557
  6. LE PEN Marine 483
  7. ASSELINEAU François 480
  8. CHEMINADE Jacques 370
  9. MELENCHON Jean-Luc 356
  10. JUPPE Alain 242
  11. LASSALLE Jean 233
  12. POUTOU Philippe 197
  13. YADE Rama 113
  14. JARDIN Alexandre 56
  15. TROADEC Christian 35
  16. GORGES Jean-Pierre 33
  17. TAUZIN Didier 29
  18. MARCHANDISE Charlotte 28
  19. ALLIOT-MARIE Michèle 26
  20. TEMARU Oscar 16
  21. LARROUTUROU Pierre 11
  22. FAUDOT Bastien 10
  23. GUAINO Henri 8
  24. MIGUET Nicolas 6
  25. MUMBACH Paul 6
  26. BAROIN François 5
  27. GUYOT Stéphane 3
  28. NIKONOFF Jacques 3
  29. TONIUTTI Emmanuel 3
  30. JADOT Yannick 2
  31. MARTINEZ Jean-Claude 2
  32. WAECHTER Antoine 2
  33. DELAFON Olivier 1
  34. FESSARD DE FOUCAULT Bertrand 1
  35. REGIS Olivier 1
  36. TRAMBOUZE Bernard 1
  37. VERNIER Michel 1
 
Dom Mabb
7 mars 2017

UPR - Union Populaire Républicaine
4 mars, 17:40·

=== FRANCE, RÉPUBLIQUE BANANIÈRE ET CSA TOTALEMENT DISCRÉDITÉ === MACRON OBTIENT 37,16% DU TEMPS D'ANTENNE (79 heures 33 minutes),
ET FRANÇOIS ASSELINEAU OBTIENT 0,07% (8 minutes). (semaine du 20 au 26 février, données CSA).

Avec de tels relevés, dignes d'une république bananière, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel - qui laisse faire - a désormais achevé de perdre tout crédit aux yeux du peuple français.

Rappelons que le CSA est présidé par Olivier Schrameck, ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin, nommé à ce poste par François Hollande.

Rappelons que, selon les critères mêmes du CSA, François Asselineau devrait avoir plus de temps de parole que Macron.

En effet :

a)-selon le critère du CSA selon les suffrages obtenus La marionnette des milliardaires et son parti pour gogos "En marche" n'ont jamais obtenu une seule voix (0,00% des suffrages), alors que François Asselineau et l'UPR ont obtenu 190 000 voix aux régionales de 2015 (0,9% des suffrages) ;

b)- selon le critère de la capacité à animer le débat sur Internet : La chaîne YouTube de "En Marche" comptabilise 695 000 vues à ce jour (4 mars 2017) tandis que la chaîne YouTube de l'UPR comptabilise le même jour 8 564 000 vues.

c)- selon le critère des réunions publiques, François Asselineau en a tenu environ 450 au cours des 10 ans passés, et une quarantaine au cours de l'année écoulée, soit un nombre sans commune mesure avec les quelques spectacles de music-hall extrêmement chers de Macron, financés de façon mystérieuse.

 
Dom Mabb
7 mars 2017

Nombre de parrainages validés le 07/03/2017 par candidats :
François Asselineau (UPR) a obtenu 480 parrainages validés.

Dom Mabb(7 mars 2017) : Découvrez dès maintenant quel candidat vos élus ont parrainé dans le moteur de recherche du Conseil constitutionnel : http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/presidentielle-quel-candidat-vos-elus-ont-ils-parraine_2076657.html

 
Dom Mabb
9 mars 2017

REVUE DE PRESSE du 9 mars 2017

Tout savoir sur François Asselineau, candidat UPR à la présidentielle (cnews matin)
http://www.cnewsmatin.fr/politique/2017-03-08/tout-savoir-sur-francois-asselineau-candidat-upr-la-presidentielle-750487

Présidentielle : Asselineau, l'invité surprise (Le Parisien)
http://www.leparisien.fr/politique/presidentielle-asselineau-l-invite-surprise-09-03-2017-6746025.php

Présidentielle : pourquoi parrainent-ils François Asselineau ? (Le Parisien)
http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/presidentielle-pourquoi-parrainent-ils-francois-asselineau-08-03-2017-6745248.php

François Asselineau très près de la course à la présidentielle (France inter)
https://www.franceinter.fr/politique/francois-asselineau

Présidentielle Qui est François Asselineau ? (VSD)
http://www.vsd.fr/actualite/presidentielle-qui-est-francois-asselineau-20196

Présidentielle : qui est François Asselineau, ce candidat inconnu très proche des 500 parrainages ? (LCI)
http://www.lci.fr/elections/presidentielle-qui-est-francois-asselineau-ce-candidat-inconnu-tres-proche-des-500-parrainages-2028446.html

François Asselineau séduit les maires aubois (Est Eclair)
http://www.lest-eclair.fr/16289/article/2017-03-08/francois-asselineau-seduit-les-maires-aubois

=== Droit de réponse sur Alpe 1 : ===
Hautes-Alpes : parrainage à la présidentielle de Fouillouse, F.Asselineau apporte sa réponse
http://alpesdusud.alpes1.com/news/hautes-alpes/57959/hautes-alpes-parrainage-a-la-presidentielle-de-fouillouse-f-asselineau-apporte-sa-reponse

Marianne : Rencontre avec François Asselineau, le candidat surprise de l'UPR à la présidentielle
https://www.marianne.net/politique/rencontre-avec-francois-asselineau-le-candidat-surprise-de-l-upr-la-presidentielle

 
27 février - 9 mars 2017