Archive blog de
Dom Mabb

28 janvier 2016 - 10 février 2016
 
Dom Mabb
28 janvier 2016

La solidarité au Etats-Unis. (je plaisante...), m'enfin, chapeau bas pour le courageux étudiant...)

Ou comment gouverner par la violence policière.

 
Dom Mabb
31 janvier 2016

Un collectif de défense de l'utilisation des logiciels libres dans l'éducation a déposé un recours contre le partenariat signé fin 2015 entre Microsoft France et l'Éducation nationale. Ses avocats menacent de déposer plainte au pénal pour favoritisme contre la ministre Najat Vallaud-Belkacem si l'accord n'est pas annulé. « Le partenariat aurait dû en réalité être qualifié de marché public »

 
Dom Mabb
2 février 2016

Des milliers de Français se lèvent contre l’état d’urgence et la déchéance de nationalité

Pierre ST Vincent 6 février 2016
La justice doit s'adapter aux circonstances ! Les justiciables trahissant leur patrie devraient être soumis aux lois des pays pour lesquels ils agissent.
Dom Mabb 2 février 2016
Il n'y a pas de délit de trahison. Par contre il serait bien de rétablir le délit de haute trahison pour les ministres et le président que Nicolas Sarkozy a fait enlever. Car l'exécutif peut être corrompu et la nation doit pouvoir s'en défendre.
 

Dom Mabb 2 février 2016
Les manifestations du 30 janvier 2016 en France contre l'état d'urgence et contre la déchéance de nationalité :

Pierre ST Vincent 6 février 2016
Le FrancAis oublient vite et on leur fait dire ce que l'on veut.
 
Dom Mabb
2 février 2016

Une vingtaine de députés de droite annoncent qu'ils ne modifieront pas la Constitution pour y inscrire la déchéance de nationalité et l'état d'urgence.

Christian Foucault 2 février 2016

 
Dom Mabb
2 février 2016

François Asselineau analyse l'actualité au 26 janvier 2016 :
00:22 - Grève des taxis et colère sociale généralisée.
12:22 - Situation des salariés d'EDF.
19:28 - La situation politique intérieure et l'état d'urgence.
28:55 - La situation en Europe : Europe sécuritaire, Davos.
34:39 - La nécrose de l'espace Schengen et projet de « mini Schengen ».
39:36 - Le cadeau de Goldman Sachs aux partisans de l'UE
44:26 - Révélations du New York Times sur les rebelles syriens.
47:29 - Les mésaventures d'Hillary Clinton.
48:58 - La citation ahurissante de Paul Craig Roberts
51:21 - Les italiens contre les anglicismes.
55:10 - Les US enquêtent sur l'infiltration des russes dans l'UE.
58:33 - Appel aux adhésions

 
Dom Mabb
3 février 2016

Haaaa enfin il se lâche, pas trop tôt :)
Bonjour Tristesse #54 03.02.16 (extrait)

Benjamin Loubet 4 février 2016
Mouais... Un poil trop de violence à mon goût mais je comprends qu'il aie eu besoin de se lâcher...
Bliter Underground 4 février 2016
Il est pas violant, c'est un personnage...

Benjamin Loubet 4 février 2016
Ah, désolé, étant donné que je ne connais pas le personnage, je ne savais pas, au temps pour moi.

Cela dit je trouve tout de même les propos du personnage violents et je n'aime pas trop ça...

Bliter Underground 4 février 2016
Pour la simple et bonne raison que les faits par eux mêmes sont violents... C'est pas comme si il parlais du temps qu'il fait...

Benjamin Loubet 4 février 2016
Effectivement... Mais je ne suis pas sûr que ce soit une bonne raison pour autant. Gandhi s'opposait à des faits violents, a reçu des coups, été en prison, s'est affamé etc... Mais ce qui donnait de la force à son message c'est justement qu'il ne s'est jamais battu que pour des causes et non pas contre et de manière non-violente. Les propos violents, je trouve que c'est normal de les penser, mais faire une vidéo de 10 minutes pour cracher son fiel n'est pas le meilleur moyen de passer un message. En plus, entendre des gens en colère démonter tout fait d'actualité a tendance à démotiver : "T'façon ça change rien, ça sert à rien de se battre vu qu'il y a “insérer les 35 000 choses dont parle la vidéo"

Alors que d'entendre des gens critiquer avec le sourire et posément ce qui ne va pas permet de former l'argumentaire. De plus ces gens feront entrer leur message plus profondément dans les esprit que le mec qui hurle dès la première phrase, qu'il aie raison ou non, car ils sont plus crédibles en respectant l'autre et en étant calmes. Cf les vidéos de Osons Causer pour des vidéos pas Vner et qui argumentent bien.

 
Dom Mabb
4 février 2016

Je vous présente la Police de la Pensée. La condamnation pénale de la visite de sites Web adoptée au Sénat. On a du mal a y croire. C'est orwellien !..

Sabine Barbier 4 février 2016
Comment dire... se sauver, abandonner, fuir, s'expatrier... j'hésite !
 
Dom Mabb
5 février 2016

Le projet de loi constitutionnelle de « protection de la Nation » est dangereux pour nos libertés. Son inscription dans la Constitution risque de graver dans le marbre de notre texte fondamental des restrictions majeures de nos droits fondamentaux avec l'état d'urgence et conduire à une perte de cohésion de la communauté nationale avec la déchéance de nationalité. Ce constat est grave : c'est un projet liberticide proposé au constituant. On ne peut l'accepter.

 
Dom Mabb
5 février 2016

[En direct] Déclaration de Julian Assange à Londres depuis l'embassade équatorienne

 
Dom Mabb
5 février 2016

Julian Assange crie victoire sur le balcon de l'ambassade d'Equateur, à Londres (autre lien).

 
Dom Mabb
6 février 2016

Le boycott est une action par essence pacifique, et puis je ne suis pas spécialement guerrier. Interdire les campagnes de boycott est véritablement scandaleux ! Le boycott est une façon démocratique et non violente de faire valoir son opinion ; cf boycott outspan!

 
Dom Mabb
3 février 2016

 
 
Dom Mabb
3 février 2016

 
Farid Mahmoudi 4 février 2016
j'adore ce mec ,il transpire la vérité
Eve Lana 4 février 2016
il est conscient
 
El Mehdi Charaf 4 février 2016
 
 
Dom Mabb
6 février 2016

Non à la censure. Contre l'homophobie, un combat de tous les jours.

Yohann 6 février 2016
amourpourtous saintvalentin =)
Iceman 6 février 2016
La photo est d'Olivier Ciappa dans une série de faux couples (comme Bousquet et Manaudou les nageurs). Les autres étaient sans doute moins "dérangeantes" mais Ciappa avait déjà été critiqué par ces mêmes personnes. L'homophobie grimpe en flèche...
Benjamin Loubet 6 février 2016
Malheureusement... Oui...

poleco@framasphere.org 6 février 2016
Non à l'homophobie mais non également à l'étalage !
Merci de mettre des tags pour que l'on puisse choisir ce que l'on voit

Chacun a droit de mener la vie amoureuse ou sexuelle de son choix mais vous remarquerez que je ne publie pas de photos ou vidéos de moi-même de ce type ... je n'oblige personne me voir nu dans les bras de ma compagne tout simplement parce que ces publications sont à portée lobbyiste. il ne s'agit pas d'une photo privée à accès restreint mais bien de publicité de l'homosexualité. Personnellement, je finis par prendre ces photos comme des provocations, alors forcément, ceux de la manif pour tous ... Vous imaginez, vous, avoir un ensemble de personnes qui viennent voir régulièrement des informations que vous publiez et qui ont trait à votre pratique du sport et à qui vous dévoilez d'un seul coup des photos intimes même hétéro ? Eh bien non... ça ne se fait généralement pas ...

Pour la liberté à ne pas avoir de promo lobbyiste de l'homosexualité.
Merci d'avance.

misha 6 février 2016
si je comprend bien, il ne nous reste plus qu'à retourner au placard...

poleco@framasphere.org 6 février 2016
Non mais de là à faire de l'exhibition, il y a un pas selon moi.
Savez-vous qu'il est interdit d'ouvrir son manteau, si l'on ne porte que lui, en pleine rue ?
Quelle différence avec cette photo si cette photo m'arrive en pleine gueule alors que je regarde le flux d'informations publiques ?
Il faut demander à JCdecaux d'afficher ce genre de photos ? Au risque de passer pour homophobe si on ne le fait pas ?

Sans vouloir heurter personne ici, je vous demande de vous poser réellement la question. Trouvez-vous normal de publier cette photo n'importe où et en direction de n'importe quel public ?

Si cette photo était dans une gallerie d'art sur l'homosexualité ou sur des nus hommes/femmes, dans un journal spécialisé ou dans un film avec un message clair des intentions, celà ne me choquerait pas... Mais là, ce n'est pas la même chose... Non ?

Iceman 6 février 2016
Il me semble en l'occurrence voir tous les jours des publicités avec des couples hetero ou des femmes aussi ou plus dénudées que cela... A la base cette photo est une série artistique... Mais on peut aussi débattre de l'origine du monde, le tableau

Ici on est pas aussi choquant

poleco@framasphere.org 6 février 2016
Si je vous disais ce que je pense des opérations calendrier Pirelli ou des pubs avec un sac à main accompagné d'un nu purement commercial ...

C'est la même chose et pourtant, on ne les trouve pas sur tous les murs facebook de sportifs que leur fans "de sport" vont voir pour le "sport" ...

Vous avez l'air de me trouver vieux jeu et vous avez bien le droit. Mais nous sommes peut-être nombreux à être vieux jeu ;-)
En ai-je le droit ? ...

Yohann 6 février 2016
L'étalage semble un effet de société depuis l'arrivée de l'Internet dans les foyers, montrer pour faire changer, au risque de choquer, c'est vrai.
Choquer est le seul moyen de faire réagir les gens, j'ai l'impression. Alors oui, la provocation et l'exhibition sont les manières de répondre à l'injustice, les modes de pensées ou la `stagnation' sociale et culturelle.

Yohann 6 février 2016
Pour ou contre, le mérite de cette façon de communiquer est qu'elle permet d'ouvrir le débat et d'échanger =)

poleco@framasphere.org 6 février 2016
Oui, c'est d'ailleurs pour ça que je n'ai pas appuyé sur "Signaler" ;-)
Montrer pour faire changer ...
Ça peut aller loin ...
Presqu'un débat philosophique sur la meilleur façon de faire avancer les choses finalement.

Je réitère cependant mon propos en disant que cette façon de montrer peut heurter certaines personnes et appelle forcément à un rejet proportionnel en retour = no débat justement pour les plus choqués.
Genre: "Ah tu veux me choquer avec tes photos de lobbying homosexuel ? Et bien prends cette censure dans ta ..."

Très constructif, c'est certain ... Peut-être même contre productif en fait...
Pour mon cas ça ne me donne pas du tout envie de défendre la cause et je le dis simplement. Sans haine non plus entendons-nous. Juste un désaccord sur la méthode ,le message ("Non à la censure"), le lieu et le public choisit.

Questions finales, si j'étais sado-masochiste ultra trash, aurai-je le droit d'exercer ma passion en privée avec un ou des partenaires consentants ? Aurai-je la légitimité de publier des photos de mes exploits avec son/leur accord sur un mur de "sportif" pour un public qui vient pour raisons "sportives" ? Cela ferait-il avancer ma cause d'après vous ?..

Iceman 6 février 2016
Essayez seulement d'analyser quel élément de cette photo vous choque? Soyez précis... On est à 100 000 lieux du train ou de l'exhibitionnisme ou même du baisers sur la bouche censuré dans certains pays.

La photo est très intelligemment construite pour ça. Et quand vous répondez à la question, vous dévoilez sans doute que ce qui dérange, c'est votre réaction, pas la photo.

poleco@framasphere.org 6 février 2016
Je l'ai dit, ce qui me gêne c'est la MISE EN SCENE d'un calin nu, certes touchant, mais exhibé en pleine page SANS demander l'avis des visiteurs pour un BUT que je ne cerne même pas vraiment en dehors de la promotion de l'homosexualité... Visiteurs qui rappelons-le suivaient UN ATHLETE sur Facebook et pas une figure défendant l'homosexualité ou autre profil thématique: artisitique/historique/biographique/sociétal...
C'est tout.

Dites-moi en retour, quel est selon vous le but de cette photo ?

Dom Mabb 6 février 2016
C'est un but érotique qui montre qu'un homme peut aimé un autre homme, et que c'est une chose bien naturelle et belle, et qu'il n'y a pas lieu d'avoir d'ostracisme à l'égard de la visibilité des relations homo-érotiques. Cela fait partie de la vie.

La censure nous rappel le poids de la morale religieuse toujours pesantes malgré notre athéisme consacré, et nous rappel les excès de la pudibonderie telle qu'elle peut se manifester aux état-unis (également pour des raisons religieuses...). En cela, le nu et l'érotisme peuvent être révolutionnaires... et ces deux athlètes l'on compris d'une certaine façons. On les remercie grandement pour avoir participé à cette photo d'art qui porte cause contre l'homophobie telle un étendard.

poleco@framasphere.org 6 février 2016
Alors vous avez raison @Dominique!

Pour éviter d'être enfermé dans la morale religieuse, vous fabriquez celle que tous doivent croire et suivre dorénavant sans rechigner. Ceux qui n'en veulent pas sont des hérétiques des censeurs alors que cette campagne photo est bien faite pour leur imposer une vision du monde contre leur gré.
Personnellement, je ne permettrai jamais qu'un homme ou une femme soit discriminée ou inquiétée à cause de son homosexualité mais je ne défends pas ce genre de campagne désolé et je comprends que certains aient signalé ce contenu sans les approuver.

Les intervenants à ce post ne veulent pas être jugés mais jugent les autres ... bravo ...
Les intervenants à ce post ne veulent pas qu'on leur impose une façon de vivre et ils tente d'imposer la leur ... bravo ...

misha 6 février 2016
la religion n'est qu'un prétexte pour exercer un abus de pouvoir. L'abus de pouvoir qui consiste à se mêler de la façon dont les autres vivent, au cas où il leur viendrait l'idée saugrenue d'être différent.
Encore que ce qui choque le plus dans la différence, n'est pas tant la différence elle-même que le fait de s'écarter de la voie grégaire.
Et ça c'est un crime, ne pas participer au croyances aux comportements normaux, mettre de coups de canif dans l'esprit grégaire c'est le vrai crime contre l'humanité, esclave de son conformisme, terrorisé de devoir envisager le vide dans sa conscience.
 
Dom Mabb
6 février 2016

Photos homo-érotiques, pour la liberté d'aimer à la vue de tous...



 
Dom Mabb
5 février 2016

 
Caïn Tubal 6 février 2016
Le faible préfère un mensonge qui rassure à une vérité qui dérange. Ben voyons?
Claire Panier-Alix Perso 6 février 2016
ha ha ha. Faut surtout pas se tromper de cible... dire que tout ce bordel soit en grande partie le fruit de manipulations politiques qui ont mal tourné, ok, mais dire qu'il n'y a pas d'armée islamique ni d'Al Qaida ni de Daesh ni tout ça, vous me faite marrer et je vous laisse dans votre monde bien cloisonné. Car la réalité, c'est maintenant, et des centaines de milliers de gens qui vivent l'enfer et qui meurent, la majeure partie du monde vivant sous la menace terroriste, la désinformation (des 2 côtés) qui va bon train... Allez, je vous laisse à votre vision des choses. Qui nous amène où, d'ailleurs ? sais pas...
Caïn Tubal 6 février 2016
Qui a dit que ça n'existait pas? Il est simplement dit que ceux qui s'évertuent à dire qu'ils combattent ces groupes ne le font pas vraiment. Merci d'être intellectuellement honnête et ne pas prêter à votre interlocuteur des propos qu'il n'a pas tenu. Intellectuellement vous comprenez?
Sophie Braun 7 février 2016
Vous plaisantez ?

Dom Mabb 7 février 2016
D'autre infos ici sur la naissance d'Al Quaïda, toujours selon Pierre-Henri Bunel, un spécialiste du renseignement. C'est assez drôle et cela démontre qu'on nous raconte n'importe quoi. Le gouvernement ment tous le temps.

Sophie Braun 8 février 2016
C'est complexe... On le sait . Mais ça ne veut pas dire que tout est faux et que maintenant ce ne soient pas de vraies forces. Il ne faut pas tout confondre. C'est archi dangereux !
 
Dom Mabb
6 février 2016

 

Général Vincent Desportes, expert en stratégie (in Le Figaro, 15 janvier 2016) :

  • « L'OTAN est devenue une menace pour la sécurité des Européens, car elle les empêche de trouver leur autonomie stratégique. Ils s'en remettent, à tort, aux Américains pour les défendre. »
  • « Depuis trop longtemps, les hommes politiques ont oublié l'intérêt général de la France vite sacrifié sur l'autel des intérêts politiciens; c'est la première raison de la désorganisation de l'armée française. »
  • « La France ne s'en sortira que si elle recrée l'Etat régalien qui a été bradé au profit de l'Etat providence. Les armées, la police, la justice, la diplomatie sont aujourd'hui dans un état lamentable. »

poleco@framasphere.org 6 février 2016
L'article est ici :
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/01/15/31001-20160115ARTFIG00310-general-desportes-les-interets-politiciens-desorganisent-l-armee-francaise.php

Dimitri-simon Dzokotoe-Dzodjosie'l Auteur 6 février 2016
Parfaitement d'accord avec le Général Desportes!
Evhee Beuder 7 février 2016
merci pour ce rappel ..

Evhee Beuder 7 février 2016
ni vu, ni connu, Hollande veut des GI dans nos bases militaires sur le territoire français mais c'est normal en UE/OTAN :

 
Dom Mabb
6 février 2016

Claude Huet : "Si on loge un migrant, on doit loger au moins deux SDF"

SDF pendant 10 ans, Claude Huet est sorti de la rue par l'écriture. À l'occasion de la sortie de son troisième livre ""État des lieux, la vérité sur le monde de la rue" (Rubicon), nous avons pu nous entretenir avec lui sur ses engagements et sur l'injustice de traitement selon lui entre l'aide apportée aux migrants par rapport à celle apportée depuis des années aux SDF.

 
Dom Mabb
6 février 2016

France : Sikhou Camara français pendant 33 ans et désormais sans papiers. Parce que l'administration s'est levée du pied gauche... C'est vraiment se foutre du monde !!!...

 
Dom Mabb
6 février 2016

Sikhou Camara, la France veut lui retirer sa nationalité après 33 ans.

 
Dom Mabb
6 février 2016

 

http://survie.org/IMG/pdf/Dossier_etat_d_urgence_terrorisme_VFinale_mise_en_page-2.pdf
 
Dom Mabb
7 février 2016

Finkielkraut, le sacre de l'obscurantisme distingué, par Souad Betka

 
Dom Mabb
7 février 2016

 

AFPS - Association France Palestine Solidarité 1 février 2016
Télécharger la lettre et écrivez à l'Association médicale israélienne avec copie à l'Association médicale mondiale

Traitement forcé d’un prisonnier en détention administrative

Le journaliste palestinien Mohammed al-Qiq mène une grève de la faim depuis plus de deux mois pour protester contre sa torture et son placement en détention administrative.

 
Dom Mabb
7 février 2016

Guantanamo, une torture sans fin

Le camp de Guantánamo a ét créé le 11 janvier 2002. Sterling Thomas, avocat militaire, nous expose les obstacles à la fermeture du centre et à la défense équitable des détenus poursuivis.

 
Dom Mabb
7 février 2016

Discours de Cécile Duflot à l'Assemblée Nationale contre la déchéance de nationalité.

 
Dom Mabb
7 février 2016

La détention de Julian Assange ne pouvant sortir de l'ambassade d'Équateur en Angleterre, a été reconnue illégale par l'ONU. Julian Assange est le fondateur du site WikiLeaks qui a diffusé pour le grand public des documents officiels à caractère confidentiel, révelant au grand jours de multiples scandales, crimes et infamies. RT France rappelle ces révélations, accompagnées des réactions des officiels américains.

 
Dom Mabb
8 février 2016

Syrie, Homs, 2016, des quartiers complètement détruits par la guerre.

Didier Delépine 9 février 2016
sauf les mosquées
 
Dom Mabb
9 février 2016

Projet d'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution

Les groupes socialistes (PS), Les Républicains (LR), les Radicaux de gauche et UDI (centriste) ont dans leur majorité voté en faveur du projet. L'aile gauche du groupe écologiste et les "frondeurs" socialistes ont voté contre, ainsi que le groupe Front de gauche et une partie des députés LR hostiles à cette révision, qu'ils jugent eux aussi "inutile".

Sephy 12 février 2016
Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégritédu territoire.
 
Dom Mabb
9 février 2016

 
 
Dom Mabb
9 février 2016

TRIBUNE POUR POLITIS
Pour tous ceux qui s'intéressent à la réforme-territoriale, voici un petit exercice simple : prenez une carte de France et placez-y les nouvelles capitales régionales. Vous apercevrez une grande zone vide : ce territoire, ce sont les 85 000 km2 du Massif-Central. Sans la moindre consultation, les habitants de cette contrée se sont retrouvés relégués à des centaines de kms des centres régionaux. Par les voies les plus rapides (sauf utilisation du Falcon de Valls), Aurillac-Lyon c'est 3H30, Guéret-Bordeaux c'est 3H15, Mende-Toulouse c'est 3H05.

Considérant que le fait du prince faisait de moi un « citoyen » de seconde zone, j'ai donc décidé de boycotter le scrutin « régional » : vote nul avec un papier explicatif au premier tour, abstention au second.

Dans « ma » circonscription, Laurent, seigneur du Puy-en-Velay, se retrouve, par la grâce de François IV, à la tête d'une sénéchaussée de Lyon aussi grande que les royaumes de Belgique et de Hollande réunis. Cumulant les titres de comte d' Auvergne, duc de Savoie et prince du Dauphiné, il devient un prétendant sérieux au trône de France en 2022.
Enfin, dans trois régions, ce scrutin a été le théâtre d'un événement qui a dû être assez déstabilisant pour beaucoup d' électeurs : la quasi-totalité des « notables » socialistes, verts et communistes a appelé la gauche au suicide collectif et a confié aux amis du « monde de la finance » le soin d'affronter le clan de Montretout. Gageons que, dans la foulée, cette « gauche » en carton-pâte va nous demander de choisir Nicolas ou Alain comme roi de France en 2017.
En attendant, je vais continuer à militer au sein de la petite organisation altermondialiste que Politis, avec d'autres, a fondée. Combattre les évangélistes du Marché n'est pas une mince affaire.
J'espère toujours pouvoir participer, un jour, en France, à la construction d'une force politique décidée à affronter le pouvoir de la finance et à imposer une autre répartition des richesses. Mais, selon moi, cette force ne sera crédible que si elle fait sienne les deux postulats suivants:
dans le cadre des traités européens actuels, un tel affrontement n'a aucune chance de succès.
le régime de la Vème-République est une caricature de #démocratie.
Claude-Vallenet

Evhee Beuder 9 février 2016
Il a bien vu ce qui se passe : futurs barons pour baronnies, des provinces directement liées à l'UE pour la tune (la nôtre à tous), la disparition quasi totale du rôle de Paris, et donc de la nation c'est mal. L'indépendance de tous les "landers" puisq...Voir plus

... c'est des fédéralistes depuis toujours, et ils veulent la destruction de mon pays Mais altermondialiste, c'est cool, paraît ... !?

 
Dom Mabb
9 février 2016

Union Populaire Républicaine (UPR)
Entretien de François Asselineau avec News360

 
Dom Mabb
10 février 2016

L'impact disproportionné de l'état d'urgence en France

Le rapport d'Amnesty internationale :
http://www.amnesty.fr/sites/default/files/eur2133642016french_final.pdf

Appelons les parlementaires à préserver les droits, à ne pas céder au chantage à la sécurité :
http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Liberte-expression/Actions/Appel-aux-parlementaires-pas-de-securite-sans-respect-des-droits-17486

http://www.amnesty.fr/etat-urgence

Pierre ST Vincent 10 février 2016
La liberté et la paix ont un prix ! Pourquoi les mesures prises dans l'état d'urgence seraient-elles démesurées ?
Des erreurs d'appréciations ont jonché les routes de la liberté et de la paix, nos stèles sont pleines de noms qui sont morts pour elles !
Accepterions-nous qu'en Europe toutes les parcelles occupées par des migrants deviennent des territoires leur appartenant ?

Nous sommes en état de guerre (guerres financières, économique, conflits armés au-delà de nos frontières), une période où nous devrions être unis et conscients du danger !
Qui peut prédire l'évolution des conflits Syrie, Afghanistan, État islamique financé par des voies obscures, alors que des grandes nations chapeautent ces événements.
Qui en France, hormis des manifestations portant leur vérité, est capable de décrire ce qui arrivera demain.
Soyons méfiants car tout ce qui se passe n'est que le début !
La démocratie n'a pas de prix, payons le prix de la paix sociale et de la liberté restreinte encore pendant 3 mois !

Dom Mabb 12 février 2016
Pour répondre à ta première question, voici l'analyse de nombreux magistrats sur l'usage abusif de l'état d'urgence que je qualifierais d'illégale au regard du droit international (et également à l'égard du droit constitutionnel) :

Le gouvernement a promulgué l'état d'urgence pour 12 jours sur tout le territoire et a fait voter en exploitant l'émotion des évènements tragiques, la prolongation de cet état d'urgence sur 3 mois.

Il a ensuite transmis au secrétaire générale de l'ONU une déclaration pour faire jouer l'article 4 du Pacte international des droits civiles et politique (PIDCP) permettant de déroger à certaines règles des droits humains que défend cette convention internationale adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies et signée par de nombreux pays membres de l'ONU.

Et il a transmis au secrétaire générale du Conseil de l'Europe une déclaration pour faire jouer l'article 15 de la Convention européenne des droits de l'Homme (CEDH) permettant de déroger à certaines règles des droits humains que défend cette convention internationale et dans laquelle tous les pays membres du Conseil de l'Europe sont signataires.

Si l'état d'urgence déroge à une partie des droits humains écrite dans ces traités internationaux CEDH et PIDCP, il reste néanmoins heureusement des règles toujours applicables, mais qui ne sont malheureusement pas respectées. Quelles-sont-elles ? :

La France reste tenue de garantir la proportionnalité des mesures et le respect des droits indérogeables dans la mise en ouvre des mesures de l'état d'urgence. La cour européenne des droits de l'homme (CEDH) peut donc vérifier cette conformité.

Petite aparté : Il ne faut pas confondre le Conseil de l'Europe qui comprend entre autre la quasi-totalité des pays de l'Est, la Russie et la Turquie... et dont la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) en est une émanation, avec l'Union européenne plus petite qui est un traité d'union économique ultra libérale pour sa face civile l`autre face étant militaire constitué par l'OTAN sous commandement américain.

Aussi il ne faut pas confondre la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) qui statue de façon contraignante sur la Convention européenne des droits de l'Homme, et l'autre Cour de justice qui elle émane de l'Union européenne et qui est la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) et qui statue sur les bases du traité de Lisbonne (je le répète, un traité économique ultra-libérale qui privent les États de leur politique monétaire puis budgétaire ainsi que du contrôle des changes et des flux de capitaux?et qui soumet leur défense à l'OTAN) . Autrement dit il n'y a rien à attendre de cette Cour CJUE si ce n'est des décisions contre les États, contre les corps intermédiaires, et en faveurs des banques privées, des multinationales et des détenteurs de capitaux? Par contre la CEDH est garante des droits de l'homme et le Conseil de l'Europe est le vrai garant de la Paix.

Les mesures (de l'état d'urgence) ne sont autorisées que dans la « stricte mesure ou la situation l'exige ». Ce principe de proportionnalité se décline en 4 principes :

Principe de nécessité : Une mesure dérogatoire ne peut être considérée comme nécessaire et légitime que si l'impossibilité de recourir à d'autres mesures ayant un impact moindre pour les droits humains est clairement établie.

Il s'avère que les perquisitions administratives en nombre inconsidéré (plus de 3300) ont dispersées inutilement les forces de polices. Alors que les perquisitions d'exception aboutissent dans moins de 10% des cas à des poursuites essentiellement pour des infractions mineures, il est évident que les milliers de fonctionnaires mobilisés pour l'occasion seraient bien mieux employés à la détection et la prévention de projets criminels avérés.

Ensuite de nombreuses mesures administratives excessives ont ainsi révélé imprudemment les renseignements détenus par les services anti-terroristes. S'il y avait, parmi les personnes inquiétées ou leurs proches, des personnes envisageant réellement un attentat, elles sauront désormais se faire plus discrètes?

Toutes les mesures peuvent être prises sous l'ordre d'un juge d'instruction (plus qu'il n'en faut avec un arsenal de loi toujours plus répressives adoptées depuis 1980 jusqu'à nos jours). Pas besoin d'état d'urgence. Demander un arrêt au préfet n'est pas plus rapide que de demander une commission rogatoire à un juge (un juge indépendant de l'exécutif). Les lois actuelles permettent déjà cela. L'extension de l'état d'urgence est manifestement non nécessaire. (Pour rappel, l'état d'urgence a été introduit dans notre législation essentiellement, dans le contexte de la guerre d'Algérie, pour donner toute latitude à l'autorité administrative pour la répression des opposant au régime colonial.)

Enfin la stigmatisation arbitraire de centaine de personnes perquisitionnées ou assignées à résidence - et dont l'existence personnelle, familiale et professionnelle se trouve ainsi bouleversée - au seul motif de leur appartenance réelle ou supposée à une mouvance islamiste ou de leur origine ne peut qu'alimenter un profond sentiment d'injustice et de stigmatisation. Un sentiment qui s'enracine non seulement chez ses personnes victimes de ces décisions administratives arbitraires et violentes, mais aussi dans leur entourage et, plus largement, chez tous ceux qui s'estiment, à tort ou à raison, membres de la communauté ainsi stigmatisée. Comment ne pas voir qu'une telle répression arbitraire et incontrôlée constitue un puissant facteur de « radicalisation » de cette jeunesse en déshérence qui constitue le « cour de cible » des organisations criminelles ?

La conclusion est donc sans appel : loin de contribuer à la lutte contre la criminalité terroriste, l'état d'urgence tend au contraire à en amoindrir sensiblement l'efficacité.

Principe de temporalité : L'état d'urgence est un régime d'exception donc doit être exceptionnelle, limité dans le temps, dans l'espace, et dans la portée matérielle.

L'état d'urgence sur tout le territoire comprenant également les DOM-TOM est manifestement disproportionné géographiquement.

Les déclarations de Valls en Angleterre, évoquant le maintien de l'état d'urgence indéfiniment tant que Daesh existera sur terre sont proprement scandaleuses... En dehors du coté surréaliste du propos, cette perspective d'un état-d'urgence permanent est assurément illégale.

Principe de limitation à un objectif : L'état d'urgence doit être limité à atteindre l'objectif recherché : la lutte contre le terrorisme.

Hors qu'assistons-nous ?!! à des poursuites pour faits mineurs, drogue, fusils de chasse non déclaré, recels?, toute procédure judiciaire qui n'a rien à voir avec l'objet de l'état d'urgence qui est la lutte contre le terrorisme. Puis nous assistons aux dévoiement de ces mesures à des fins politiques avec l'assignation à résidence de nombreux militants écologistes lors de la COP21. Pour justifier cela, le Conseil d'État invente le concept de « nécessité opérationnelle »? un comble pour une démocratie !

Manifestement l'état-d'urgence qui est mis en ouvre ne respecte pas ce principe.

Principe de non-discrimination : Voir le rapport d'Amnesty international et celui de Human Rigths [ http://news360x.fr/un-rapport-de-human-rights-watch-expose-letat-durgence/ ] Ce principe n'est à l'évidence pas respecté.

J'en conclu que l'état d'urgence telle qu'il est mis en ouvre est profondément néfaste, mais encore, qu'il est manifestement illégale au regard du droit international.

Pierre ST Vincent 12 février 2016
Des paroles et des lois contre des actions utiles. Nous ne sommes pas encore en dictature, nous ne sommes plus en démocratie, nous sommes dans une entité s'appelant Union Européenne imparfaite mais avec pour mission de défendre la France avant tout. Au passage le traité de Lisbonne reconnait à la France une mission de défense communautaire de L'Europe ! Nous sommes notamment en état de guerre contre des traitres de nationalité Française. Peu importe les lois défendons nous avant tout ! L'état d'urgence est voté, faisons en bon usage et la justice saura reconnaitre le bon grain de l'ivraie. Tout le reste est littérature !

Dom Mabb 12 février 2016
Je penche plutôt pour l'interprétation de Christophe Horstel

Pierre ST Vincent 13 février 2016
Oui nos dirigeants s'amusent car leur vie et tellement un fleuve tranquille que leur imagination déborde ... La vie serait un théâtre ou les gens morts ne sont que des histoires inventées et ou guignol continue à exercer !

Pierre ST Vincent 13 février 2016
Dominique voici ce que serait la vie Irréalité ?

Qui sommes-nous pour juger ce que nous sommes ?
Qui sont ils, ceux jaugeant les autres hommes ?
Quel instrument précis compte leurs neurones ?
Quel niveau, mesure ce droit à notre vie ?

Comment es-tu arrivé, toi, grain de rien
Dans cette société Depuis la nuit des temps passés ?
Considérant la vie et la mort
Comme réalités !

Venons-nous d'un néant inexistant,
Pour imaginer que nous serions vivants
La durée d'une ellipse de temps
Et que nous serions morts le reste du temps ?

Il est illusoire d'écrire notre histoire
Dessinée à l'encre noire
Dans le point-virgule de la mémoire des ans
Taché de tant de rouge-sang !

Et de la raconter aux enfants !

Serions-nous des points d'interrogations
Des moins que rien, ou des epsilon,
Inclus dans un amas de nanosecondes ?

Alors, sommes-nous réalité ou fiction
À l'échelle de cet inconnu
Qui étale les heures et les ans
Dans la course du temps,

Où nous restons un instant ?

Qui sommes-nous pour juger ce que nous sommes ?
Qui sont ils, ceux jaugeant les autres hommes ?
Nous sommes tellement proches de l'irréalité!

Car là est toute la question qui nous reste posée ?
Sommes nous réalité ou irréalité ?
Ou des grains de fictions
Poussés par des photons ?

Où seule la pensée
Resterait l'unique barrière
A une utopie
D'origine guerrière :
La liberté !

 
28 janvier 2016 - 10 février 2016